La revue de stress de Lolobobo

Une revue de blogs, des audiobooks, des calembours à deux balles, et les des chroniques par un blogueur quadragénaire,père de famille, provincial, non influent et complètement à l'Ouest
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Category L'improbable Bibliothèque

Fil des billets Fil des commentaires

des bouquins en Epub dans ma liseuse

, 16:26

Comme tu le sais peut être (ou pas) quand je ne fabrique pas de sites internets ou d'application délirantes, je conçoit aussi des fichiers Epubs.

kesako me diras-tu ?

Un fichier Epub, c'est un livre au format numérique qu'on lit avec une liseuse, une tablette un téléphone ou un ordi... je pourrais faire long mais comme j'ai déjà fait long dans l'atelier, je t'invite a aller lire l'article que j'y ai fait.

Bref...

Ce que j'ai par contre oublié de te dire c'est que le gros avantage de mettre en page des livres au format Epub permet de faire des découvertes vachement agréables

J'ai eu l'occasion de te parler du Roman d'isabelle : «Carnet de voyage d'un mort débutant» bien que d'autre l'aient fait bien mieux que moi : Philippe, Ellooooody, princesse101, Yann, Marie ou encore Olympe.

Je ne t'ai par contre rien dit de son recueil de nouvelles «Le cimetière des éléphants» que j'ai adoré (avec un faible pour la nouvelle éponyme et «la troisième main» ). il est dispo chez Amazon et la couverture est de toute beauté (mais là je manque de toute objectivité ;) ).

Pour finir il faut que je te dise que depuis ce matin est disponible (sur Amazon toujours) le dernier roman que j'ai eu l'occasion de mettre en page : «Mourir en Aout» de Jean Baptiste Ferrero, un petit polar de toute beauté qui met en scène un Enquêteur (presque) dépressif des responsables RH détestables, une bande de mercenaires hacker déjantés et quelque fachos new age.

un vrai bonheur à lire je t'invite à aller en télécharger un petit bout ça se mange sans faim ;)

Et toi elle a commencé comment ta semaine ? (polar inside)

, 19:22

La mienne a commencé un peu tôt, l'approche de la pleine lune n'a rien de bon pour mon sommeil.

Alors café (noir) chat (noir) jeté dehors, et roman (noir) en attendant l'aube.

c

Ce matin, c'était «Souviens toi que tu va mourir» de Bruno Ségalotti

hier c'était « Vengeance tardive» du même auteur.

et samedi matin ? me demanderas tu, tu prenais aussi le café avec lui ?

ben oui avec «cette terre porte malheur»

Le hasard a voulu que la semaine dernière j'entre en possession des 3 derniers bouquins du bonhomme.

Un costarmoricain (de plus) qui fait dans le roman, ça se lit bien, c'est agréable.

Quand j'ai fini ma lecture, le soleil commençait à poindre, Miss Zyeux jaunes et MM2P devait se préparer, elle pour l'école, lui pour le collège.

j'avais un petit déjeuner à préparer et du café à refaire.

Au moment de fermer mon bouquin, j'ai vu que l'auteur avait laissé son adresse mel sur la page de garde.

j'ai allumé mon ordi, et je me suis dis, que ça valais le coup de lui laisser un message, pour lui dire merci,et que son bouquin m'avait bien fait finir la semaine , et commencer celle qui s'annonce.

et ce soir il m'avais répondu :«merci ! Ce genre de p'tit message sympa aide à bien démarrer la semaine...»

On était d'accord, il était content, moi aussi.

La semaine commence bien... Et pour toi ?

si tu veux un (ou plusieurs) bon petit roman noir pour commencer ta semaine, je t'invite à aller lire ce que fait se bonhomme. comme je connais aussi ton amour de la blogo, je te propose de jeter un oeuil sur le sien (qu'il a un peu négligé depuis quelques temps) çà causait musique et bouquins, j'aime bien.

Après,c'est comme d'hab, je dis ça, je dis rien

Ne rentre pas trop tard, surtout ne prend pas froid...

, 08:06

Tiens, même, reste à la maison, prend un kiwi dans le compotier, écoute François Morel, ça peut être salvateur...


Les mots des pauvres gens par franceinter

10 pochettes d'albums que j'aime

, 19:10

Dadavidov me tague dans une bien belle chaine, il me demande de lui présenter mes 10 pochettes d'album préférées.

1/ Physical Graffiti ► Led Zeppelin.physgraph.jpg un truc de dingue en 33 tours avec une pochette extérieure représentant un immeuble et une pochette intérieure qui change les scéne aux fenêtre selon dans quel sens on met la pochette. j'ai adoré ce truc.

2/ A Momentary Lapse of Reason ► Pink FloydA_Momentary_Lapse_of_Reason__Pink_Floyd.jpg L'album du retour du Floyd (sans roger Waters) avec une question permanente pour moi, combien de lits ont ils pu bien mettre sur cette satané plages. j'avais même acheté un poster et j'avais du réessayer à essayer de compter.

3/ Bachibouzouk ► Arthur H arthur_h_bachibouzouk.jpg J'ai acheté l'album (en CD) en 91, une espèce d'ovni avec des collages et des peintures aussi surréaliste que les chansons

4/ La mission ► les Nonnes Troppoles_nonnes_troppo_la_mission.jpg Une pochette CD en carton d’emballage retenu par un rafiat avec un vrai coup de tampon « Fabriqué au couvent » et des chansons cultes à l'intérieur

5/ Music for the masses ► Depeche modemusic_for_the_masses_large.jpg Des haut parleur perdu en plein millieu de nulle part pour un album au son très sombre

6/ Crises ► Mike Oldfieldcrises.jpg tu t'en fiche mais ça été mon premier CD. avec une illustration d'une des seules phrase du morceau fleuve (plus de 20 minutes) crises «The watcher and the tower. Waiting hour by hour».

7/ Stella ► Yelloyello_stella.jpg La silhouette que tu vois sur la pochette est une peinture sur vitre, la lueur dans l'oeuil un soleil couchant, c'est bôôôô!

8/ 3 feet high and rising ► De la soul 3feethighandrising.jpg Si a 40 ans tu n'as pas d'album avec un pochete fluo ... ben t'as raté ta vie

9/ Love On The Beat ► Serge Gainsbourglove_on_the_beat.jpg Comment te dire, un numéro exhibitionnisme d'un artiste discret

10/ Univers ► William ShellerUnivers_William_Sheller.jpg Le crayon gris qui écrit multicolore m'a toujours fait rêver.... Tt puis un jour j'ai eu photoshop.

et je lance la brulante patate à mon ami Matéo (l’homme a la discothèque immense) et à la belle Esperluete (qui secrètement cherche un prétexte pour aller bloguer)

2010 : Une année de livres

, 10:05

Les derniers jours de 2010 ont étés l'occasion pour nombre de mes amis blogueurs de faire des articles bilan : de leurs publications, de leurs articles les plus lus, des sites qui leurs ont amenés le plus de visiteurs.

J'ai pensé aussi profiter de cette période pour faire un bilan des articles que je n'ai pas écrits. et puis je me suis dit que plutôt que regretter leur absence (et de glorifier ma flemme d'écrire) je pourrais peut être enfin m'y mettre.

2010 a été pour moi une très bonne année au niveau des lectures. j'ai lu au moins un livre par semaine, et j'ai retrouvés certains auteurs que je n'avais pas lu de puis longtemps, j'en ai découvert d'autres, et j'ai finalement assez envie de vous parler de ceux qui m'ont le plus marqué.

Je reviens donc en arrière jusqu'au matin du 25 décembre 2009, ou le père noël à posé deux livres sous le Sapin.

Pris d'un grand manque d'inspiration un des pères Noël (oui ils sont plusieurs chez nous) a eu la bonne idée d'investir dans une valeur sure de la littérature grand public américaine: Ken Follett et son dernier roman Un Monde Sans Fin le bouquin est présenté comme la suite des piliers de la terre (du même auteur paru il y a 20 ans ). et on trouve beaucoup de similitude entre les deux romans. Bien sur c'est du Follet à l'état pur, très manichéen avec des gentils TRÈS gentils et des méchant TRÈS méchants, mais c'est rythmé et on se laisse prendre au jeu. le livre idéal à lire entre deux cuites réveillons.

Autre trouvaille au pied du sapin : la trilogie Dexter de Jeff Lindsay, je n'avais pas vu la série avant de lire le (les) livres, et je ne regrette rien , l'écriture de Jeff Lindsay est parfaite (la traduction est merveilleuse, c'est drôle cynique, terrifiant passionnant, et les quelques épisodes de la série que j'ai eu l'occasion de voir après avoir lu le livre m'ont paru bien fade. Bref le plivre le plus jubilatoire de l'année découvert dès la première semaine de janvier, ça place la barre haut pour la suite.

En février on m'a prêté Enclave de Philippe Carrese , j'ai pour ses polars marseillais avec ses personnages qui se font embrigader dans des affaires qui les dépassent une profonde affection, le voir écrire une histoire dans un camps de travail au sortir de la guerre est une heureuse surprise, un roman noir qui nous fais plonger au coeur de la noirceur de l'ame de victimes qui devienne bourreaux. J'ai beaucoup aimé j'ai par contre moins aimé la quatrième de couverture ou l'éditeur d'enorgueilli de proposer "le premier roman de littérature générale" de Caresse, comme si les polars devaient être traités comme un sous genre.

Cet été j'ai découvert un auteur que tout le monde connait (à part moi) Eric-Emmanuel Schmitt (non on ne rigole pas au fond de la salle) avec La Rêveuse d'Ostende tout d'abord, puis dans la foulée ses autres recueils de nouvelle, c'est agréable, pas prétentieux, et sa réveuse, son Sumo qui ne voulais pas grossir et Son monsieur Hibrahim mont accompagné cet été lors de mes sieste à l'ombre du murier. Sympa !

Cet automne j'ai fêté mes retrouvailles avec deux auteurs chers à mon coeur Jean Teulé avec "Je, François Villon" que je n'avais pas lu a sa sortie et qui est (comme tout ce qu'écrit le bonhomme beau âpre et plein de poésie désabusée. Une vision d'un moyen age à paris violent et excessif dans le sillage de celui qui a inventé la poésie moderne.

L'autre Monsieur de la littérature que je retrouve toujours avec plaisir c'est Martin Winckler avec "le chœur des femmes" ou il nous livre le parcours initiatique d'une jeune médecin qui ne veut pas "perdre son temps à écouter des bonnes femmes épancher leur coeur et raconter leur vie" c'est humaniste comme du Winckler et ça donne comme à chaque fois l'envie de le mettre comme médecin traitant sur sa carte vitale. (au vol oserai-je te conseiller d'écouter ses podcast sur Arte Radio ?).

Dernière découverte avant les fêtes L'homme qui exauce les voeux de Tarquin Hall dans la collection Domaine Policier chez 10/18. Qui au coté du détective Vish Puri nous traine aux 4 coins de l'Inde pour sauver la réputation d'un avocat. C'est très drôle, pas mal écrit et j'y ai trouvé énormément de traits de d'amis Indien. une raison de plus de farfouiller chez 10/18.

Enfin puisque cette chronique à commencé sous un sapin en 2009,autant la faire finir sous un sapin en 2010 ou dans mes chaussons j'ai eu le plaisir de trouver la BD de Cha : "Oh! Merde" qui regroupe de nombreuses planches des 5 dernières années, une magnifique histoire "si tu meurs" et de belles histoires de Gwenaelle la baby siter qu'il faut que je trouve pour mes enfants ;o)

et vous qu'est-ce que vous me proposeriez de lire en 2011 ?

L'instant Shopping !

Un Monde Sans Fin - Ken Follett
Dexter : L'intégrale - Jeff Lindsay
Enclave - Philippe Carrese
La Rêveuse d'Ostende - Eric-Emmanuel Schmitt
Je, François Villon - Jean Teulé
Le choeur des femmes - Martin Winckler
L'homme qui exauce les voeux - Tarquin Hall
Oh! Merde -Cha

- page 1 de 2