Je te le disais il y a deux semaine,on a lancé un nouveau blog avec MaO. : «Un regard à la Fenêtre» histoire de voir si on était encore capable d'écrire des petites histoires drôle et cyniques. De notre point de vue, même si on est un peu (trop) rouillés, on s'en sort pas trop mal par rapport a la catastrophe à laquelle on s'attendait. si tu veux Tu iras lire et tu nous diras ce que tu en pense.

Ce qui est amusant, c'est que ce lancer dans cette nouvelle aventure (çà fait 8 ans que je n'avais pas créé de blog perso) m'a poussé a aller farfouiller dans les archives, et c'est rigolo. En fait en 2006 quand la revue de Stress a vu le jour dans sa version actuelle les réseaux sociaux c'était les blogs.

  • Ça veut dire qu'on publiait souvent (parfois plusieurs fois par jours) juste pour partager un article une mélodie, un avis, ou un état d’âme,
  • Le blog était l'endroit ou on racontait ce qu'on faisait, ou on partageait ses découvertes,
  • Les commentaires des blogs, étaient l'équivalent des like,
  • et quand quelqu'un voulait répondre à un truc que tu disait dans un billet il faisait un billet sur son blog en faisant un lien sur le tien.

En fait les réseaux sociaux ont changé deux trucs,

  • tout d'abord on a externalisé nos contribution au web en les regroupant sur Facebook ou Twitter.
  • et ensuite on est devenus paresseux intellectuellement en préférant cliquer sur un pouce bleu ou un cœur rouge pour dire qu'on apprécie un truc plutôt que de le commenter.

Attention ce billet n'est pas un truc en mode "vieux con" (ou alors juste un peu) je dis pas que le web c’était mieux à l'époque ou il était plein de blogs, non, çà veut juste dire que la manière dont on communique sur le web évolue, on explique moins pourquoi on partage, on analyse moins, on partage de l'info et c'est au lecteur de s'en débrouiller.

Et finalement c'est quand même un peu dommage, parce qu'avant quand je notais un truc ici je savais que je le retrouverai facilement, en plus je prenais le temps d'expliquer pourquoi donc, ami lecteur tu comprenait ou je voulais te mener.

Je vais peut être essayer de revenir plus souvent ici en fait.

Par exemple, il y a quelques semaine, on m'a fait découvrir Angèle une jeune chanteuse belge, et je suis tombé sur cette reprise de Bruxelles de Dick Annegarn, j'ai toujours beaucoup aimé cette chanson, mais je trouve que cette version est pleine de fraicheur.



et je me dis qu'il y a quelque années j'en aurais fait une douceur du lundi.

:)

Sinon ce matin on a ouvert une fenêtre chez Anne et Denis , je dis çà je dis rien