La revue de stress de Lolobobo

Une revue de blogs, des audiobooks, des calembours à deux balles, et les des chroniques par un blogueur quadragénaire,père de famille, provincial, non influent et complètement à l'Ouest
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Category L'actu qui tue

L'actualité maltraité

Fil des billets Fil des commentaires

JeSuisCharlie ? JeSuisHyperCasher ? et quoi d'autre ?

, 23:52

Même si en l’espace de quelques heures, Facebook et Twitter ont fleuris de millions de #JeSuisCharlie, que les bannières et les avatars se sont par milliers transformés en logo en hommage au journal qui a été lâchement décapité par des terroristes (au point que certaines conversations sur les réseaux sociaux ressemblent ces dernières 24 heures à des monologues), je pense ne pas prendre trop de risques en disant qu’on ne risque pas de voir apparaître des millions de Hastag #JeSuisHyperCasher dans les prochaines 24 heures.

Ne voyez pas dans cette remarque une quelconque forme d’indifférence de la communauté Internet.

J’ai juste l’impression qu’on a plus de facilité à se retrouver dans Charlie Tout ce qui fait la grandeur de la France

Avec un humour riche d’une expérience de plusieurs siècles : Un peu gras comme du Rabelais, cynique comme du voltaire impertinent comme du Beaumarchais.

Et un engagement Aussi fort que notre devise ces trois mots gravé dans la pierre :

  • Cette liberté de ton,
  • Cette égalité de railler tous les défauts et les extrémismes,
  • Cette Fraternité avec tous les enfants de la France

Charlie c’est nous, c’est la France : la clairvoyance des lumières et l’esprit révolutionnaire (et subtilement anarchiste) qui nous définit tous.

Nous sommes 60 millions de Charlie avec des valeurs fortes et une belle capacité a combattre pour l’égalité, la liberté ; rien ne peut nous abattre, nous somme unis, beau, fort gentils et intelligents. Nous sommes tous frères et démocrate…

Heu, …

Ou du moins c’est ainsi que nous aimons nous voir.

C’est nous Charlie ?

Ben oui, on n’a pas d’extrémistes religieux et politiques ici, On n’a pas de communautaristes bornés, Et puis on n’est pas homophobes nos plus, Et surtout pas racistes, Et puis on n’écoute jamais les messages portés par ses nouveaux gourous de la littérature, de la philosophie ou du café théâtre, ces nouveaux intellectuels qui distillent de vieux messages moisis..

C’est vrai nous sommes de belle âmes, Au fil des siècles nous n’avons jamais mené de guerres injustes, nous n’avons jamais envahi personne, nous n’avons jamais collaboré, tué, pillé, ou exploité quiconque…

Les inégalités n’existent pas chez nous, tout le monde a job et un salaire et lui permet de vivre avec dignité, personne ne d’enrichi du travail de ceux qui s’appauvrissent…

D’ailleurs la pauvreté n’existe pas chez nous, nous prenons soin de tous, on ne verra jamais dans nos rues des gens dormir sur des cartons, on n’incitera jamais des citoyens à laisser leurs portes fermées a ceux qui vivent dehors. Et jamais au grand jamais on ne risquera ici de voir un parti d’extrémiste arriver au pouvoir par les urnes…

Ça, ça pourrait arriver dans un pays de cons, mais pas ici, jamais, Parce qu’on est 60 millions de Charlie…

OU on aurait peut-être intérêt à le devenir un peu plus.

en fait j'ai bien peur qu'on ne soit pas plus #JeSuisHyperCasher que #JeSuisCharlie

Après comme d’hab, je dis ça, je dis rien.

Enfin si peut-être allez donc jeter un œil à l’article de Thomas Fiera et celui d’Iboux , ils Vachement mieux que le mien

L’heure du goûter…

, 22:11

Midi approchait, j’étais en voiture. Je devais aller chercher miss zyeux jaunes.

A la radio la journaliste annonce une fusillade à Paris et commence une interview, et son interlocuteur annonce que c’est dans les locaux de Charlie Hebdo.

l’interviewé est prudent, il n’a pas tout vu, il est sobre dans sa description, oui, deux personnes de la rédaction de Charlie Hebdo sont venues se réfugier chez lui, oui ils sont choqués, non, il n’en sait pas plus.

Je suis devant l’école miss z’yeux jaunes me fait signe je lui souri.

Elle rentre dans la voiture. Je démarre

Arrivé à la maison, un déjeuner à préparer, dans une heure il va falloir déposer miss Zyeux jaunes à son cours de dessin, son frère va rentrer du lycée...

Bref un mercredi comme les autres

optimized_1_.jpg

Comme les autres Sauf, qu’on a tiré des coups de feu à la rédaction de Charlie Hebdo.

Ne pas allumer la radio

Aller déposer miss zyeux jaunes à son cours de dessin, revenir au bureau.

Twitter vomit son flots de messages à un rythme effréné. Isabelle me regarde et m’annonce 8 blessés graves, onze morts dont Charb, Tignous, Wolinski, Cabu et 2 policiers…

« je suis Charlie » commence à apparaître partout sur le web, à remplacer les bannières et les Avatars, tous ceux que je croise quotidiennement sur la toile semblent prendre le deuil, se révolter s’indigner, s’affoler...

Il y a dans l’air des air de 11 septembre, on a tué des clowns, des journalistes, des amuseurs.

Et pourtant, les Clowns ne peuvent pas mourir, la plume et plus forte que le glaive, et j’ai comme une envie de pleurer.

Et l’après midi passe, file, et miss zyeux jaunes revient de son cours de dessin.

C’est l’heure du goûter

L’heure des tablettes de chocolat et des verres de jus de fruit. L’heure des dessins annimé et des émissions pour enfants.

Miss zyeux jaune prends son goûter en me demandant pourquoi on peut vouloir tuer des dessinateurs alors qu’ils ne font que raconter que des histoires drôles (il faut comprendre, miss zyeux jaunes en est à Asterix et au Scrameustache en matière de BD)

Elle partage son attention entre la réponse qu’elle attend et que je ne sais lui donner et l’émission qu’elle regarde.

Et la je réalise…

Je réalise que quand j’avais son age, à l’heure du goûter le mercredi. Sur l’écran j’aurais regardé Cabu, caricaturant une animatrice de télé, qui jamais au grand jamais n’aurait eu l’idée de l’abattre pour celà…

Et Je réalise que, trois imbéciles d’extrémistes qui ont cru tuer un ennemi qui n’existe que dans leurs têtes folles…

ont assassiné une partie de mon enfance

les enfoirés

Prenons les plumes les stylos, les crayons, lutons encore, rions encore

B6wh7d0CUAERys__2_.jpg

tiens pour la peine, je tente une Brève à la Charlie Hebdo :

«La preuve qu'aujourd'hui encore c'est Charlie Hebdo qui a gagné contre les intégristes c'est que ce soir se sont Charb, Tignous, Wolinski et Cabu qui sont en train de s'envoyer 72 vierges.»

J'aurais tenté

optimized_2_.jpg

Je Suis Charlie

en attendant au feu vert

, 08:13

En France depuis 2010 le code de la route indique qu'un pièton qui s'engage sur la route est prioritaire sutr tous les autres usagers de la route.

Avec cependant quelque règle à respercter( je cite le site de la prévention routière)

  • S’il existe un passage pour piétons à moins de 50 mètres, vous devez l’utiliser (art. R412-37).
  • S’il n’existe pas de passage, vous devez traverser selon un axe perpendiculaire à la chaussée (art. R412-39).
  • Aux intersections à proximité desquelles il n’existe pas de passage pour piétons, vous devez traverser la chaussée en prolongement du trottoir (pas de traversée en diagonale) (art. R412-37).
  • Vous ne devez traverser qu’après vous être assuré de pouvoir le faire « sans risque, en fonction de la visibilité, de la distance et de la vitesse des véhicules » (art. R.412-37)
  • Lorsque la traversée de la chaussée est réglée par un feu de signalisation, vous ne devez vous engager que lorsque le feu est au vert pour les piétons.

Tout piéton ne respectant pas ces dispositions encourt une amende forfaitaire de 4€.

Il n’empêche qu'en France en 2013 489 piétons sont mort sur les routes et plus de 11000 ont étés blessés.

Pas toujours en traversant.

Ce qui m’amène aux vides que je voulais partager avec vous.

la première a été réalisé par Axa en Turquie pour sensibiliser les conducteur à s'arréter au passages protégés.

La seconde présente une initiative musicale et amusante pour inciter les piétons à patienter quand le feu est rouge pour eux.

J'aime bien

Monica ou la grande classe

, 11:39

Hier sur Facebook, je vois que Fabrice à posté un article sur Monica Lewinsky

vanityfair-monica.jpg

D'abord je trouve çà surprenant Fabrice n'est pas de ceux qui postent du people

Ça m'intrigue, alors je suis le lien, je lis...

et la la claque

C'est pas de la pipolerie graveleuse, c'est intéressant courageux, lucide, avec un beau travail d'analyse sur cette culture de l'humiliation qui s'impose partout via les réseaux sociaux...

Çà interroge sur le monstre sans visage dont nous sommes une partie qui a toujours besoin d'un bouc émissaire...

Sur le pouvoir des intellectuels du partage, du commentaire de merde du like et de la viralité.

Ça mérite d'être lu

Avant d'éteindre tous les écrans...

et d'aller parler d'amour,de confiance et de bonheurs à venir

Après je dis çà, je dis rien

Compatissons avec les Agents de la NSA

, 19:41

Hier matin j'écoutais la radio, et je découvrais avec stupeur que la France était à deux doigt d'un conflit diplomatique avec les Etats Unis.

Attention on ne parle pas d'une broutille comme la baie des cochons ou la guerre en Irak, Là c'est du lourd :

Selon Edward Snowden La NSA aurait du 10 décembre 2012 au 8 janvier 2013 écouté les conversation des français.

Pire La NSA se serait intéressé de près au messages envoyés par les 4,5 millions de français ayant encore une boite mel chez Wanadoo...

les opérateur de la NSA on de bien belles oreilles

Alors je me suis posé qu'une question.

Qu'elles informations stratégiques ont elle pu bien passer dans les mains des espions américains ?

pour ce faire, je me suis penché sur le journal de ma messagerie entre le 10 décembre et le 10 janvier.

J'ai aussi cherché ce que mes correspondants par mel avec un compte wanadoo avait pu m'envoyer.

Je vous livre le résultat de mon enquête. c'est terrible.

  • Le 11 décembre, à 12h30 la société "Toutensoleil "m'a fait appeler par un call center de l'océan indien pour me vendre des panneaux solaires pour mon toit, j'ai bataillé 10 minutes avec une charmante jeune femme parlant français comme une vache espagnole pour lui expliquer que un, je ne suis pas propriétaire et que son produit ne me concerne pas, et que deux j'habite en bretagne et que donc, son produit ne me concerne pas...
  • Le 22 décembre, j'ai reçu prés de 50 messages de copains, copines, famille et autres, me souhaitant un bon anniversaire (merci a tous au fait).
  • J'ai aussi eu une conversation de 35 minutes avec ma tante (ce qui m'a fait perdre 3 a 4 points d'auditions)
  • du 31 décembre entre minuit 1h j'ai reçu 40 messages et SMS délivrant une information stratégique cruciale : Bonne année 2013 !
  • le 2 janvierj'ai reçu un mail de tonton Marcel (qui est le seul de mes correspondant a encore avoir une adresse chez Wanadoo : "2013, année de la baise ! " illustré d'un magnifique braquemart animé d'une taille a faire pleurer de honte un Rocco Siffredi (Photoshop fait de ces trucs quand même)..

Bref

En voyant tout ce qui a pu transiter comme infos stratégique sur ma boite mel et mon téléphone en décembre et en janvier, j'ai eu une pensée émue pour le mec de la NSA qui a du s'enfiller ce genre de truc il y a quelque mois.

Je pense aussi a lui qui le mois dernier a du se retrouver au chômage parce que le budget 2012-2013 des USA avait été un peu dépassé pour récupérer des infos super stratégique en France.

et finalement je me dis que ce sont peut être les américains qui devrait nous demander des explications...

Aprés, je dis ça, je dis rien

- page 2 de 37 -