On utilise souvent des termes liés à l'architecture religieuse ou militaire. quand on parle de musique. ainsi, certain musiciens élèvent ils des "cathédrale sonores", d'autre battissent des citadelles, d'autre, défendent le bastion de tel ou tel style musical.

plus rare sont les musiciens qui élèvent des passerelles et des ponts pour faciliter le passage d'un style musical à un autre. Aujourd'hui, j'aimerai vous faire partager le dernier album d'un de ces fabricant de chemins.

Certes, le dernier album d'Herbie Hancock "The Joni Letters" n'est pas à proprement parler une nouveauté (il est sorti a l'automne 2007). il n'en est pas moins un merveilleux (nouvel) exemple d'ouverture sur les autres musiciens de la part de l'auteur de Cantaloup Island et de Rockit.

En effet cet album alterne les instrumentaux de free jazz,et des duos attendus (avec Norah Jones) ou plus surprenant avec Tina Turner ou Leonard Cohen. à l'arrivée, on découvre des artiste connus dans un univers musical qui l'est un peu moins et on s'initie au jazz avec les plus grands sans douleur.

inutile de vous dire que c'est dans le lecteur de MP3 qui m'accompagne pendant les vacances ;)

Un album à découvrir ici Une petite mise en oreilles avec madame Turner


Découvrez Herbie Hancock!