... faire des titres aussi sérieux pour des articles aussi idiots : quel gâchis !

Ce week-end, ne 'en déplaise ami lecteur, j'ai jardiné il faut que tu comprennes, qu'après avoir (désespérément) attendu le printemps, puis l'été pour m'y mettre, je suis a présent obliger de faire deux ou trois truc dans le jardin avant que l'hiver ne revienne en force (note bien,qu'il ne m'a pas donné cette année l'impression d'être parti trop loin...).

Samedi matin, je m'armais donc d'un taille haies,d'un râteau, d'un escabeau et je me lançait dans la coupe des thuyas, trop longtemps négligée.

Du haut de mon échelle, on aperçois, derrière la haie le carré de pelouse de Madame Kervarec, ma vieille voisine, c'est l'occasion pour elle, ente deux gémissement de tronçonneuse, de tailler une bavette, et de faire passer à son voisin (moi) un ensemble de message quasi subliminaux avec tact, grâce et doigté, car, sans même si elle ne s'en doute pas, madame Kervarec pourrait en apprendre à tous les spin doctor.

Son secret de communication politique, n'est pas, contrairement à ce que pratiquent nombre de nos élus de surmédiatiser les action, mais de faire passer des infos à demis mots. pour t'expliquer voici un extrait de nos conversations.

Acte 1 Scène 1
Madame Kervarec dans son jardin, Lolobobo sur son échelle...

Mme Kervarec (avec un grand sourire):Bonjour monsieur Lolobobo, je vois qu'on travaille...

Lolobobo (bataillant avec cette P...n de rallonge qui s'emmêle dans la haie):Bonjour madame Kervarec, ça vas ?

Mme Kervarec (avec un grand sourire again):on entend pas les enfants, ils sont sage aujourd'hui

Lolobobo (commençant à sentir que quelque chose part en quenouille dans cette conversation): oui, il jouent dans leur chambre...

Mme Kervarec (avec un grand sourire limite mémé gateau, abandonée de tous, et vivant péniblement de son minimum vieilesse): il faudra qu'on prenne l'apéritif un de ces soir, monsieur Dalouma (l'ancien locataire) je le voyais plus souvent il me faisait signe de la fenêtre de son bureau, vous savais, celle qui est par la (en faisant un signe vers un point vers le haut de la haie) alors on commençait a discuter et on organisait un apéritif, vous, je ne vos vois jamais...

Lolobobo (s'emmêlant complet dans la toile de la vieille mygale): oui c'est une bonne idée...

Mme Kervarec : alors a bientôt, vous avez du travail je vous laisse...

voyons maintenant chers amis la version décodée du message de bon voisinage de madame Kervarec.

Acte 1 Scène 1 (version traduite du politiquement correct par L.bobo, traducteur n'ayant pas toutes ses facultés)
Madame Kervarec dans son jardin, Lolobobo sur son échelle...

Mme Kervarec (avec un -grand- sourire plein de fiel): Et bien c'est pas trop top faignasse, tu taille enfin ta Haie ?!

Lolobobo (bataillant avec cette P...n de rallonge qui s'emmêle dans la haie):Bonjour madame Kervarec, ça vas ?

Mme Kervarec (avec -un grand sourire again- une voix rauque de sorcière): Pour une fois vos deux abominable gosses la ferme..., ça nous change.

Lolobobo (commençant à sentir que quelque chose part en quenouille dans cette conversation): oui, il jouent dans leur chambre...

Mme Kervarec (-avec un grand sourire limite mémé gâteau, abandonnée de tous, et vivant péniblement de son minimum vieillesse- laissant libre court à sa haine): dites ! , il vas falloir me couper cette haie bien plus bas, que je puisse épier vos faits et geste à toute heure du jour et de la nuit, et vous donner quotidiennement mon avis pertinent sur votre mode de vie. à ce propos, passez à la maison un de ces jours, je vous ferai la leçon comme je l'ai souvent faite à monsieur Dalouma, qui lui pourtant était moins hipie que vous...

Lolobobo (s'emmêlant complet dans la toile de la vieille mygale): oui c'est une bonne idée...

Mme Kervarec(égale à elle même) : Allez, retourne bosser, faignasse, quand on voie commet tu manie la tronçonneuse, on se dit que tu en as pour la journée !

Y'a pas a dire, elle a la manière cette vieille peau....
(au fait comme disait Joe Friday : les noms ont été changés pour protéger des innocents)


Découvrez Art of Noise!