«Au monde,il y a les crétins,des imbéciles des des stupides et des fous.»

Dans le roman Le pendule de Foucauld Umberto Eco fait se rencontrer Belbo et Cassaubon ses deux héros autour de plusieurs verres et d'une discution sur les typologie de l'humanité. c'est exactement le genre de discutions fondamentale qu'on ne peut tenir que fin bourré quand on se croit à jeun; un vrai bonheur.

Plutôt que proposer une lecture intégrale, je préfère te donner un extrait d'un des romans que je trouve les plus imaginatif histoire de te donner (peut être) l'envie de le lire ou de le relire

Je t'invite à Milan chez Pilade, histoire de suivre au comptoir un début d'amitié qui risque d'aller trop loin...

télécharger là
à écouter ici :