J'habite un petit coin de tiers monde

- Allo ! Cabinet du docteur Kapavu , Bonjour !!!

- Bonjour madame, je souhaiterai prendre un rendez-vous pour ma Fille, Miss Zyeux Jaunes, elle se plain de maux de tête de puis quelques jours et j'aimerai que le docteur Kapavu lui fasse passer un test ophtalmologique.

- Oui oui, c'est possible, Lundi 26 avril à 10H30.

- Heu... (là je suis sur le point de m'étouffer) Le 26 avril l'an prochain ?!

- Ben oui, pas dans deux ans quand même Ha Ha Ha (Les trois Ha qui précédent simulent un rire de gourde).

La conversation pourrait être amusante, si elle n'avait été la dixième à la suite, en effet avant d'appeler le docteur Kapavu, j'avais joints 9 de ses collègues costarmoricains, dont le plus véloce me proposait un rendez-vous en décembre et le plus décontracté fin mai.

Alors, comme on parle des yeux de ma fille et que ça m'inquiète, j'ai tenté une expérience, j'ai appellé le cabinet du docteur Kivoitou (c'est l'ophtamo de tata à Paris) et notre conversation à ressemblé à ça :

- Cabinet du docteur Kivoitou bonjour !

- Bonjour, Madame, je souhaiterai un rendez-vous pour ma fille, si possible dans l'été

- Ha, il va y avoir un problème..

- ...

- ...c'est que nous sommes fermé en aout, mais en juillet sans problème , quand voulez-vous venir ?

- Heu... La semaine prochaine , c'est possible ?

- Oui mercredi à 15h00, c'est bon pour vous ?

...

Donc amis lecteur, à l'instant ou tu lis ces ligne, j'ai pris rendez-vous, acheté deux billet preums et je suis dans le train avec miss zyeux jaune, et nous roulons vers la capitale pour voir un médecin. Ceci n'est pas une histoire qui se passe au bout du monde, dans un pays ravagé par la guerre, mais simplement dans un département rural de la république française. il faudra peut ête ,un jour que je joigne à mon chèque aux association caritative auxquelles je donne un petit mot suppliant pour suggérer le lancement d'une mission humanitaire dans mon quartier, pour que les petites filles et les petits garçons n'aient pas à attendre des mois avant de voir un médecin spécialiste.