daltons_1_.gif(Le premier qui dit que j'ai des références musicales de vieux, je lui colle mon pied au Q)

Hier midi je déjeunais à Paimpol avec les frères Dalton, au menu salade de chèvre chaud, une bière un dessert et des conversations fort intéressantes. sur les réseaux, les blogs, la Bretagne bien sur et quelques mots sur l'enquête de la fondation de France relayée par France Info.

deux chiffres à retenir :

  • 1 français sur 10 est vraiment seul, c'est adire qu'il avoue avoir moins de 3 conversation avec les autres chaque année
  • et un français sur quatre a un réseau relationnel réduit et n'est plus loin de ce retrouver seul.

le type interviewé hier matin, disait que le réseau relationnel d'une personne s'appuie sur quatre piliers : La famille, les amis, le réseau professionnel, et le réseau associatif...

tu te doute qu'entre la poire et le fromage, on a mis sur la table les réseaux sociaux, en effet les quatre frères Dalton qui se trouvaient à la même table se connaissent depuis quelques semaines via twitter et déjeunent pour la première fois dans la vrai vie suite à un tweet lancé par l'un d'eux la veille au soir, alors comment remettre en cause la puissance des réseaux sociaux dans leur capacité à créer des liens ?

En attendant le café, nos avis étaient partagés, AverellDalton et WilliamDalton étaient convaincus que les réseaux sociaux permettent de bâtir des liens à partir des affinités et des critères géographique, JackDalton me disait que c'était de super outils pour garder le lien avec son fils, sa belle fille et ses petit enfants (je confirme, Jack est mon père ;) ), pour ma part (JoeDalton c'est moi, l'arbre généalogique des Daltons est compliqué) je reste un peu dubitatif, tu peux créer un profil Facebook et n'y relier personne.

J'ai un peu l'impression que l'envie de rencontrer et d'accueillir les autres est le moteur de tout, et que la solitude qui se fait de plus en plus présente est peut être due au croisement du manque d'envie et du manque d'attention que nous avons pour les autres.

Cette enquête m'inquiète un peu.

Par contre j'adore rencontrer d'autres amis de la toile, et je remercie William et Averel, pour le déjeuner, et je me réjouis de rencontrer d'autres potes de blogs de tweets pendant les quelques jours que je vais bientôt passer en Provence. si tu es dans le coin, envoie moi un mail ou laisse un commentaire, ce sera un plaisir qu'on se rencontre...