Je crois que nous sommes bien parti pour ne pas parler politique pendant la campagne des présidentielles. Tout ce qui se dit pour le moment tourne largement sous la ceinture.

On peut oublier de chercher dans les média toute trace de présentation d'un projet de gauche, les seul projet d'homme de gauche qu'on y découvre sont ceux de DSK pour sortir de prison.

A droite, ce n'est pas mieux, Quand Bernadette Chirac parle de la grossesse de Carla bruni comme du meilleurs atout du président pour une potentielle réélection, on se dit qu'elle a surtout envie d'envoyer un pique à son vieil ennemi, en expliquant au français que la seul réussite du candidat naturel de la droite est d'avoir réussi à transformer un ex mannequin anorexique en baleine.

Du coté des second couteaux,ce n'est pas mieux, Georges Tron qui se fait accuser d'être un kiné contrarié qui se console en papouillant les pieds de ses subordonnées (et parfois, ses mains glissent).

Luc Ferry qui dit connaitre des partouzeurs pédophiles mais ne pas les dénoncer à la police pour respecter le droit à l’intimité (ou une excuses bidon de ce genre).

Pendant qu'on parle de scandales on ne parle pas de politique, on ne parle pas non plus d'avenir ou de projets.

Alors qu'au même moment les gens se posent des questions, sur l'emploi l'économie, les retraite, l'éducation, ou la sécurité.

J'aimerai bien moi à moins d'un an des présidentielles en savoir un peu plus sur les projet et les visions de ceux qui espèrent tenir nos destiné dans leurs mains.

Certes je comprend que pour les responsables des ventes et de la publicité dans la presse et les médias, il est plus vendeur de faire dans le roman fleuve que dans l'actualité brute. Et oui c'est choquant de voir que des gens qu'on souhaiterai (et qui devrait être) irréprochable se conduisent comme des salle gosse et des petit voyous.

Mais j'aimerai qu'on se recadre sur la politique, pour que tous ceux qui n'ont pas de conviction profonde puisse faire une idée des choix qu'on leur offre pour leur futur en dehors de choisir entre :

  • celui (ou celle) qui a pris la place du pervers New Yorkais,
  • L'étalon de Neuilly-sur-Seine
  • Celle dont le pauvre vieux papa a perdu 50% de sa vision
  • et celui qui dit tu aux lamantins.

J'aimerai que la presse généraliste sache que pour connaitre des pipoleries, tout savoir sur les pipes et le porno une simple recherche sur le web poura me satisfaire.

Par contre j'ai sérieusement besoin qu'on vienne me parler de politique

allez pour finir une pipolerie de la nouvelle star