En parcourant l’excellent blog Un dessin par jour ce matin, je découvre une info qui m'avait échappé cette semaine :

undessin.jpg

suite à la demande du député UMP Éric Raoult le CSA souhaite que les interventions des représentants socialistes concernant l'affaire DSK soient comptabilisées dans les temps de parole de la campagne présidentielle.

En clair, dès février 2012, si on interroge un socialiste sur DSK et son procès, le CSA considérera la réponse comme une intervention électorale.

J'ai un peu l'impression que le CSA ne sait plus ou donner de la tête, après avoir interdit qu'on cite les pages Facebook et les comptes Twitter des médias sous prétexte qu'ils seraient une pub indirecte pour ses outils, l’honorable institution considère que les affaire de bistouquette de l'ex-directeur du FMI pourraient être un argument politique.

j'en déduit que le CSA considère que la présidentielle n'est qu'une sorte de jeu de qui à la plus grosse.

affolant