Juan nous invite moi et quelques autres à farfouiller dans nos discothèques pour lui avouer trois compromissions auditives et musicales avec des artistes de droite (voire réac).

j'avoue que je suis fort mal barré avec cette chaine je n'écoute ni doc Gyneco ni Sardou, de plus ma culture people est proche de zéro.

je dois cependant avouer que j'avais bien aimé le premier album de la femme de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom en particulier çà :

et oui j'ai honte...

j'ai une affection toute particulière pour les Ramones (mon coté vieux punk) même si Johnny Ramone a soutenu Bush pendant sa campagne en 2004 (je mets ça sur le compte de son cancer)

et un p'tit dernier pour la route en la personne de Philippe Muray qui quelques mois avant sa mort avait mis en musique son recueil minimum respect avec le Collectif Blom. j'avais adoré la démarche et l'album.

finalement j'aime surtout les artistes réac quand ils sont morts (ou en congé maternité).

c'est plutôt rassurant :)