« Marine elle a raison ! »

Je suis sur que comme moi tu entends de plus en plus souvent cette phrase; au troquet du coin à l'heure du café, sur les réseaux sociaux et les blogs quand le débat s'enflamme et même dans les réunions de famille (oui je sais on ne choisi pas sa famille et on choisi encore moins les bulletins de vote de sa famille).

Mais pourquoi entend t'on de plus en plus souvent : « Marine elle a raison ! ».

Je vous donne une piste de réflexion : c'est la faute aux grecs !

Enfin, a un grec en particulier : Aristote, le type a qui on doit la logique aristotélicienne et en particulier cet outil de raisonnement de base qu'est le syllogisme.

Aristoteles.jpg

je m'explique :

Le syllogisme est composé de deux propositions (les prémisses) qui servent a valider une conclusion.

Comment se fait la validation ? et bien c'est simple, si les prémisses sont vraies, alors la conclusion est vraie

je vais prendre un exemple que tu connais sans doute pur éclaircir mon propos :

  • Tous les hommes sont mortels, (prémisse, Vraie)
  • les Grecs sont des hommes, (prémisse, Vraie)
  • donc les Grecs sont mortels (conclusion, Vraie puisque validée par les prémisses)

Le sylogisme est un outil qui sert vachement dans une argumentation ou dans débat, en effet si on peu prouver (ou le faire croire) que ce qui conduit a une action ou a une décision est du à la combinaison d'argument justes, alors cette action est juste.

Tu comprendra donc que l'utilisation du syllogisme est une astuce rhétorique qu'aiment a utiliser les femmes et les hommes politiques, c'est rapide a utiliser et ça marque les esprits...

par exemple :

voici un exemple sylogisme qui pourrait être de droite :

  • L 'état est endetté, (prémisse, Vraie)
  • Les salaire des fonctionnaires représentent une part des charges de l'état, (prémisse, Vraie)
  • Supprimons des services publics pour réduire les dépenses et la dette.( conclusion juste, puisque validée par les prémisses)

la conclusion est logique (j'ai pas dit juste)

je peux aussi te proposer un sylogisme de gauche :

  • L'état est endetté, (prémisse, Vraie)
  • Les Français les plus riches bénéficient de niches fiscales qui leur permettent d’échapper à l’impôt, (prémisse, Vraie)
  • Supprimons les niches fiscales pour augmenter les recettes et réduire la dette.( conclusion juste, puisque validée par les prémisses)

ici aussi la conclusion est logique (et je la trouve un peu plus juste).

Sur le même sujet je te propose un truc qui ressemble à syllogisme (et qui fourmille dans les intervention des orateurs FN) :

  • L'état est endetté, (prémisse, Vraie)
  • Les Pays de la zone Euro sont endettés , (prémisse, Vraie)
  • sortons de la zone Euro pour réduire la dette( conclusion bancale qui semble juste, puisque sortir de la zone Euro n’annule aucunement la dette).

Çà ressemble à un sylogisme, ça a la couleur d'un sylogisme MAIS c'est un « sophisme » (si tu veux vraiment te la péter à la machine a café, tu peux aussi dire un « paralogisme »), c'est a dire que même si les prémisses sont correctes il n'y a pas de liens d'inclusion entre elles et que même s'il elle a l'air juste, la conclusion est fausse.

un exemple de paralogisme célèbre est le Le paradoxe du fromage à trous :

  • Plus il y a d'emmental , plus il y a de trous
  • or plus il y a de trous, moins il y a d'emmental,
  • donc plus il y a d'emmental , moins il y a d'emmental .

Ce qui est bien c'est qu'en utilisant le sophisme avec subtilité on arrive à valider n'importe quelle proposition même les plus inacceptables.

par exemple celle-ci qui fonctionne a fond depuis que l’extrême droite est l’extrême droite :

  • En France il y a du chômage
  • En France il y a des étrangers
  • virons les étrangers de France pour supprimer le chômage.

Bon je sent bien que mes lecteurs prêts a voter un peut trop a droite ne sont pas convaincus par mon raisonnement, je pense que je veux les embrouiller (ils n'ont peut être pas tord ;o) ). personnellement je pense que c'est parce qu'il prennent depuis trop longtemps les sophismes pour des syllogismes.

je vais donc utiliser un raisonnement dont la logique devrait les convaincre :

  • Les partis politiques sont pourris, il ne faut pas voter pour eux
  • Le FN est un parti politique comme les autres
  • donc Le FN est pourri et on va pas voter pour lui.

comme quoi les logiques les plus bancales peuvent toujours se retourner contre ceux qui les manipulent merci monsieur Aristote.