Le 17 septembre 1981, Robert Badinter présentait son projet de loi contre la peine de mort.

30 ans plus tard, à la fête de l'Huma il appelle à se mobiliser par une pétition pour que l'état de Géorgie aux USA renonce le 21 septembre prochain à exécuter Troy Davis. Condamné pour le meurtre d'un policier en 1989.

«...Il ne peut pas avoir de justice qui tue»

La pétition est en ligne sur le site d'amnesty

troy.jpg