Ou que c'est pas beau j'avais déjà joué au dico des blogueurs de l'ami Bembelly, mais en lisant la contribution quotidienne de l'Ami Nicolas, il me vient un mot qui paradoxalement a toute son importance : «random», j'aurais pu te le mettre en français : «Au hasard» , mais ça aurait poser un double problème

premièrement, ça aurait fait deux mots, Deuxièmement la définition aurait été dans le terme à définir, ce qui faisait perdre un peu de son intérêt à la démarche.

A ce propos, je te rappelle la démarche si toi aussi tu voulais apporter ta pierre a la tour de Babel du parlé blogosphérisque.

1. Trouver un mot
2. Proposer une définition
3. Faire un billet avec un lien sur la règle du jeu

Bon pour le point 3 c'est fait pour le point 1 aussi

Reste le point 2, et la l'affaire n'est pas simple. je te disais tout a l'heure que c'est le billet de Nicolas qui m'inspirait celui-ci, il y a deux raison à ça :

Tout d'abord il parle de blogroll, et dans mon cas, elle est très lié au hasard, en effet ma blogroll présente une liste de 30 blogs parmi les un peu plus de 300 auxquels je suis abonnés, chaque demi heure, un tirage aléatoire propose une liste de 30 blogs qui sont ainsi présentés dans la collone de gauche de mon blog.

La deuxième raison c'est que dans ses commentaires Nicolas explique qu'il n'y a aucune corrélation entre l'illustration, de son billet, et le texte, il choisi pour sa série du dicos des blogueurs une image «Au hasard»

Ce qui me me ramène pile a mon sujet... le hasard et les blogs

ma définition pourrait donc être :

Random : (Mot anglais) Trad : «Au hasard» moyen de proposer une navigation alternative dans un blog permetant de découvrir des sources d'informations connexe à un billet exemple proposer 3 (ou 4 ou 5) article connexes tirés au hasard en fin de billet pour inciter les visiteurs du blog a voir plus de page (si tu lis ce billet sur le blog, c'est exactement ce que je fais, si tu lis ce billet dans ton agrégateur, vas sur le blog regarde le lien en fin de billet et tu verra.) Il y a d'ailleurs un trés bon outils pour faire ce genre de truc sur le web : linkwithin

Mais le hasard, a aussi un rôle très important chez les blogueurs markéteux (que l'ami politeeks appelle avec une délicatesse non dénuée de clairvoyance des blogoputes), en effet quand on fait un concours, et qu'on a besoin d'une main innocente pour trouver le gagnant, on s’appuie souvent sur un générateurs de nombre aléatoires (comme par exemple l’excellent random.org ).

Mais on peut pousser le rôle du hasard peut encore plus importante dans la démarche d'écriture d'un billet de blog, la preuve :

Supposons que dans un moment de désœuvrement total , vous souhaitiez écrire un billet et que vous n'ayez aucune idée de sujet (mais alors aucune) voici une méthode infaillible (bien que tout a fait aléatoire) pour produire du contenu.

1/ il vous faut un titre (ou un sujet)
2/ il vous faut une illustration
3/ il vous faut une phrase d'introduction qui en jette

Comment trouver un sujet ?

tu vas sur Wikipédia, tu cliques dans “un article au hasard” ce qui te donne le sujet de ton billet (je suis sympa je t'évite de chercher, c'est là)

Comment trouver une illustration?

C'est tout aussi simple, tu va sur Flickr et tu clique cliques sur explorer, tu choisi “le meilleur des 7 derniers jours” et tu choisi la dernière photo de la page ( je te donne a nouveau le lien) et là ce sera l'illustration de ton billet

Comment trouver une phrase d'intro qui en jette ?

Et bien partant du principe que je sais plus qui a un jour dit :« les citations donnent de l'esprit à ceux qui n'en n'ont pas» (cherche sur google feignasse) , tu vas t'appuyer sur Wikikquote et sa base de citations, bien sur cliquer sur le lien «une page au hasard» tu prend la première citation de la page, ce sera ton Incipit...

tu est prés

Voilà le billet auquel tu a échappé

Le titre :

Chu ko nu

L'illustration :

7628260458_d6e3448cdb_m.jpg

L'incipit

« Si tout semble bien marcher, vous avez forcément négligé quelque chose. »

a partir de ça, vous avez de la matière pour faire un billet.

Et bien sur, le Billet


Chu ko nu

7628260458_d6e3448cdb_m.jpg« Si tout semble bien marcher, vous avez forcément négligé quelque chose. » c'est par cette phrase qu'on peut au mieux définir le sentiment qui vous envahi au moment ou seul face a votre clavier vous vous mettez en condition pour écrire un paragraphe sur l'arbalète à répétition qui fut particulièrement notoire durant la période des Trois Royaumes.

Certains spécialistes de l'armement moyenâgeux en Asie, bien sur compris que cent hommes armés de l'arbalète à répétition pouvaient envoyer mille traits en 15 secondes.

Leurs détracteur, pour leur part objecterons que :«peut importe le débit si le pouvoir de pénétration n'est pas au rendez vous.»

C'est exactement la remarque que peut se faire un visiteur du centre historique de San Diego vêtu d'un magnifique imperméable au couleurs de l'église évangéliste locale quand il croise en baguenaudant une jeune fille en minijupe a la surcharge pondérale évidente...


Bien entendu cet article a été réalisé sans trucage...

Mais je serais quand même curieux de savoir ce que pourraient écrire (en utilisant cette méthode) les amis MHPA, la CDM et David

Après je dis ça , je dis rien ;)