Depuis quelques années la folie du poker déferle sur la planète. Qu’il s’agisse de championnats internationaux, ou de clubs locaux, de jeu avec des allumettes ou avec de sommes pharaoniques, tout le monde ou presque ce passionne pour ce jeu.

C'est donc avec l'impression d'être hyper tendance que j'ai accepté l'invitation de quelques copains à venir jouer quelques allumettes la semaine dernière.

Sauf, que, tu le sais ami lecteur, tout ce qui ressemble à un jeu ou à un sport m’est assez étranger.

Pour me préparer à ce challenge je me suis donc basé sur les quelques notions de poker que j'ai pu accumuler au cours de ma vie.Elles me viennent (prioritairement) des films de cow-boys que je regardais quand j’étais petit. pour jouer au Texas hold em (c’est comme ça qu’ils appelaient le poker) quelques accessoires sont nécessaires :

  • Un jeu de carte
  • Une poignée de dollars (ou une boite d’allumette)
  • Une bouteille de whisky (frelaté)
  • Un six-coups pour abattre tout tricheur ayant plus de 6 as dans sa manche.

Plus récemment (sur les chaînes de la TNT) j'ai réalisé qu'afin d’optimiser mes chances, je pouvais aussi me munir :

  • D'une paire de lunettes noires (pour cacher à mes adversaires ce que mon regard pourrait trahir de mon jeu)
  • et d'une compilation des plus grands tubes de Patrick Bruel (pour intimider l'adversaire en lui démontrant ma maîtrise du CV des stars du monde du poker)

C'est donc accompagné d'un pack de bière (je ne suis pas un grand fan de whisky), d'une boite d’allumettes d'un lecteur MP3 bourré jusqu’à la gueule de chansons de Patriiiiiiiick!!!!!!!!!!!!!!!! ) et d'une paire de lunettes que j'ai rejoint mes copains samedi soir pour ma première soirée poker.

Si on doit faire un bilan de la soirée je peux dire :

  • Que les lunettes ont un intérêt certain, en effet après la première dizaine de bières elles permettent de masquer à ses petits camarades qu’on a un peu le regard trouble.
  • Que, par contre, au bout de 5 titres la compil de Bruel on a un peu tendance à avoir la migraine (à moins que ce ne soit la seconde dizaine de bières).
  • Quant aux allumettes j'aurais peut-être mieux fait de prendre le format familial (ne serait-ce que pour garder les yeux ouverts après la troisième dizaine de bières))
  • Enfin, point important, j'aurais peut-être (sûrement) du, avant de m'engager dans cette aventure, prévoir d'apprendre quelques règles du poker (ce qui m'aurait évité quelques bourdes) par exemple :

- Défiant toutes les lois des mathématiques, la carte qui a un 1 dessiné dessus vaut plus que la carte avec un 2 dessiné dessus (étonnant).
- De plus tes adversaires de jeu sont (généralement) assez mauvais joueurs j'en veux pour preuve que quand pris d'un doute je leur demande : «heu! Est-ce que des cartes qui se suivent de la même couleur c'est bien ?» et bien, ils jettent leurs cartes...

Bref …

je ne suis pas sûr que la soirée ait été une réussite j'ai cependant été convié à jouer ce week-end (à la condition de me renseigner auparavant sur les règles du jeu). Je me suis donc plongé sur le portail de Pokerlistings France qui propose outres des infos sur les sites et les concours de poker de nombreux problèmes et conseils propre à améliorer le niveau du joueur débutant (ou expérimenté)...

Chaque semaine le site propose une question aux joueurs, cette semaine par exemple c'est ce que tu peux voir sur cette petite illustration :

question-de-la-semaine-pokerlisting.jpg

Tu auras bien sûr (tout comme moi) trouvé la solution :

  • tu mises,
  • tu bluffes (un peu),
  • si un adversaire la ramène tu sors ton colt et tu lui tire dessus en disant : «tu l'as cherché rascal !»,
  • Tu prends tes allumettes tu mets le feu à la table,
  • et tu profites de la panique pour t'enfuir sur ton mustang dans le soleil couchant en chantant «I'm a poor lonesome cowboy, I'm a long long way from home» (avec une voix de laryngitique à la Bruel)

Après je dis ça, je dis rien,...

je vais peut-être plutôt jouer en ligne ce sera moins risqué !