Un jeu qui a toujours était tendance dans la blogosphère, c'est de découper le cyberespace en deux catégories, par exemple :

bref

dans le pire des cas, il y a ce que MOA je pense, et ce que pense LES GENS.

et pourtant

pourtant dans la vraie vie de la blogosphère il n'y a que deux catégories de blogs

Les blogs à chats et les autres

Les blogs de ce qui sont capables d'en faire des caisses sur les félins qui ont domestiqué l'homme... et les autres.

Longtemps, le blog ou tu lis ces lignes a été un blog sans chat, un blog dont l'auteur avait su résister à l'envie irrépressible de se faire domestiquer par les fiéfés félidés.

j’étais a l'époque fier, fort, humain et libre

et puis un jour, j'ai cédé, les enfants ont amené une de ces créatures du diable à la maison, et je suis devenu un blogueur à chat comme les autres

et j'ai honte.

Mais tout au fond de moi j'ai gardé une profonde admiration pour ceux qui ont su résister, ceux dont je savais que jamais au grand jamais il ne céderaient les défenseurs de la cause humaine contre la suprématie féline, les derniers hommes libres...

et parmi eux LE BLOGUEUR qui a jamais serait le symbole du dédain contre les félins le président d'honneur du CCCI

bsc-300.png

Je veux parler du Capitaine

et pourtant

au hasard de mon reader et de mon fil twitter j'ai découvert l’accablante nouvelle :

A 18h59 le 14 Aout 2013 on a vu le capitaine dans une supérette canadienne acheter un sac d'un kilo et demi de croquettes Friskies “Mélange du Chef”.

Tout fout le camp

le reste est à lire chez lui

Après ça, je dis rien, je vais aller à la supérette du coin acheter un pack de kro pur noyer mon désespoir...

...et un paquet de croquettes pour le chat