2163691046_53c31d9a90_z_d_1_.jpg

 

Sur ma timeline Twitter

Sur mon blog personnel

Sur Sur mon mur Facebook

J’écris ton nom

 

Sur toutes photos de mon compte Instagram

Dans tous les commentaires laissé sur Tumblr

Par mes likes, mes reposts et mes follow friday

J’écris ton nom

 

Dans les SMS

Dans les MMS

Dans chaque pin de mon pinterest

J’écris ton nom

 

Sur les forum,

Dans les chats,

Sur les flux RSS

J’écris ton nom

 

Sur Ma page d’accueil Netvibe

Sur ma page About me

Dans mes cercles Google plus

J’écris ton nom

 

Sur les compotes de mes friends

Sur et dans le Noise des autres Ellowers

(et même sur TSU ou personne ne le lira)

J’écris ton nom

 

Dans chaque octet envoyé

Dans chaque octet reçu

En peer to peer ou en DL

J’écris ton nom

 

Dans chaque mail envoyé

Dans chaque mail reçu

Et dans chaque fichier de mon Drive

J’écris ton nom

 

Sur chaque photo Flickr

ur chaque vidéo Youtube,

Dailymotion, ou Viméo

J’écris ton nom

 

Sur mon compte linkedin

Sur mon compte Viadéo

et même sur Ebay ou le Bon Coin

J’écris ton nom

 

Par chaque recherche sur wikipédia

Par chaque recherche Google

(voire sur voilà ou même Bing)

J’écris ton nom

Liberté d'expression

 

 

 

...Le petit homme moustachu avec son brassard de la police politique, ornée d'une fort jolie flamme bleu, blanc, rouge, relu péniblement les quelques lignes que j'avais tapée ce soir de mai 2015 avant de les poster sur mon blog.

Et que la petite boite noire installée à la sortie des serveurs de mon fournisseur d'accès à Internet avait stocké attendant patiemment qu'on vienne la consulter pour savoir ce qui pouvait bien se cacher dans les propos des défenseurs de la liberté d'expression.

Il se gratta la tête, signe chez lui d'une difficile tentative de réflexion, et se tourna vers son collègue qui pour sa part épluchait les mails d'un ancien député, de ceux qui avait a l'époque voté la loi sur le renseignement, et dont les engagements semblaient assez loin finalement des objectifs de la nouvelle présidente.

Puis finalement il dit : « on a bien fait de les faire taire, finalement il en racontaient des conneries dés qu'on leur laisser la possibilité de s'exprimer.»

Voilà voilà

Aprés, je dis ça, je dis rien (d'ailleurs ça va devenir plus prudent de rien dire)

 

credit photo