gratisography-401H.jpgSalut ami lecteur, comme tu le sais peut être, depuis quelques années je donne des cours de com numérique à l'IUT. Et comme tu sais que j'ai un faible pour la recherche et la veille d'information, je pense que çà ne t’étonneras pas de savoir que je propose un cours sur les outils de veille et de recherche.

Bref.

Il y a un peu plus d'un an on avait travaillé avec mes étudiants et mes etudiants sur un projet autour des femmes, du féminisme et de la féminité.

J'avais donc ouvert un dossier sur le thème dans mon lecteur de flux RSS. au cours de la discussion sur les sources une des étudiantes avait proposé d'y indexer «Paye ta Shnek».

Si tu n'as jamais été y faire un tour , c'est un Tumblr collaboratif, ou les femmes peuvent partager des commentaires qu'on leur a fait dans la rue. Une sorte non pas de balance ton porc avant l'heure, mais plutôt de répertoire des remarques sexistes et lourdingues prononcées par de parfaits inconnus.

Le dossier de recherche est resté dans mon lecteur de flux. et je reçoit depuis régulièrement la «prose» entendue par les femmes dans la rue.

A chaque fois c'est glaçant.

Je me dis qu'il y a quelques mâles qui ont besoin de se faire soigner

Va lire, vomi un coup et reviens qu'on en parle