La revue de stress de Lolobobo

Une revue de blogs, des audiobooks, des calembours à deux balles, et les des chroniques par un blogueur quadragénaire,père de famille, provincial, non influent et complètement à l'Ouest
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Entries for Mot-clé "actu"

Fil des billets Fil des commentaires

La tradition çà a du bon #radioblogueurs2017

, 23:02

Depuis mercredi, quelques copains blogueurs s’inquiètent un peu de ne pas voir le tag #radioblogueurs sur les réseaux sociaux. Qu’ils se rassurent, je suis juste à la bourre (mais ça devient une habitude)

Donc la radio des blogueurs revient pour une saison 8.

Vous imaginez ça les pioupious : 8 ans avec une moyenne de 200 blogueurs chaque année ? ben ça fait 1600 morceaux (enfin pour de vrai 1598, parce que Nicolas s’obstine a me proposer Jacqueline de Franz Ferdinand…)

Bref une sacrée playlist plein de belles rencontres et de jolies histoires.

Ça veut aussi dire que pour la huitième fois, je te donne la règle du jeu.

Comment participer à la #radioblogueurs2017

Le principe :

Comme son nom l’indique la radio de l’été des blogueurs s’adresse a toutes les blogueuses et les blogueurs, pendant l’été du 21 juin au 21 septembre. c’est une "chaîne de blog" (oui je sais les moins de 20 ans ne connaissent pas ce terme.) qui fonctionne de la manière suivante.

La règle du jeu

Si vous êtes sollicité par un ami blogueur (ou simplement si vous n’avez pas d’amis blogueur et que vous souhaitez participer) :

  • Vous choisissez une chanson (ou une musique) d’un artiste connu (ou pas) qui vous a accompagné (ou vous accompagne, ou vous accompagnera) pendant un été.
  • Vous faites un billet de blog dans lequel vous expliquez pourquoi vous avez choisi cette chanson (la petite histoire qui a fait que c’est une chanson qui a marqué votre été, ou le pourquoi vous avez choisi cet artiste ou cette chanson)
  • Vous collez le lien YouTube (ou le player YouTube) vers la chanson en question (pourquoi YouTube ?, parce que c’est plus simple pour la suite)
  • Idéalement vous invitez un ou deux copains blogueurs à partager leur propre chanson estivale (vous pouvez même coller la présente règle du jeu dans votre billet pour les aider)
  • Vous faites un lien vers cette page http://lolobobo.fr/index.php?post/2017/06/23/lancement-radioblogueurs2017 (ça va m’aider à suivre vos participations) et si vous pouvez faites un tweet aussi en mentionnant @radioblogueurs ou #radioblogueurs2017 .
  • Sinon laissez un commentaire sous ce billet

Et après ?

Après grâce a votre tweet ou votre lien je devrais retrouver votre participation ce qui me permet de l’intégrer à la playlist

Cette playlist grossit au fur et a mesure de l’été et elle vous permet, si vous en avez envie, de découvrir de nouveaux blogueurs, et d’élargir votre champ musical.

sympa non ?

Ou écouter la playlist ?

 

Je vous donne un exemple ?

Ok voici ma participation

Chaque été la chanson que je propose est généralement une découverte de l’année. En faisant le bilan de l’année 2016/2017, j’ai réalisé un truc c’est que cette année j’ai découvert beaucoup d’artistes.qui ont en commun une de jouer des instruments "traditionnels" liés a leur culture d’origine en les intégrant dans des compositions et des arrangements moderne. Ça a commencé à Rennes pendant les transmusicales, avec deux découvertes : Super parquet, des stefanois qui jouent de la bourrée à la viole de gambe et qui font de tout çà un truc purement planant et psychédélique. Dans la foulée autre claque musicale avec Trad Atack, des Estoniens qui réarrangent des chants traditionnels pour en faire quelque chose de purement nouveau. je te laisse les écouter c’est très sympa.

Et puis il y a eu la dernière claque musicale, j’étais tranquillement devant le concours de l’Eurovision en me disant que je tenais une occasion de me moquer (gentiment) des participants et là deux trucs me marquent ;

  • Premièrement le niveau de l’eurovision va en s’améliorant.
  • Deuxièmement le groupe qui fait l’entracte me scotche.

Le groupe en question c’est Onuka. Un groupe ukrainien qui fait de l’electo, et y mêlant des instruments traditionnels. et comme si ça ne suffisait pas, ils font parfois appel a l’orchestre national de l’académie de musique traditionnelle d’Ukraine (NAONI) pour les accompagner

A l’arrivée çà donne Vidlik je te mets justement une version avec le NAONI

Histoire de te mettre un peu dans l’histoire, ami lecteur, Onuka , veut dire « petite fille » en ukrainien, car la chanteuse du groupe Nata Zhyzhchenko est la petite fille d’un célèbre luthier traditionnel et que l’utilisation des instruments folkloriques est un hommage à son grand père Concernant les paroles, ça parle à la fois de l’histoire récente du pays (le titre 1986 m’arrache des larmes a chaque écoute) et de l’attente des espoirs d’une jeunesse qui se cherche entre les vestiges de l’URSS de ses parents, la redécouverte de son passé et de ses histoire pré communiste, de l’ouverture sur l’Europe et les tensions récentes avec le voisin russe. Guettant le compte à rebours vers le renouveau.
Aller je t'en met un dernier petit bout, je vais chialler comme une madeleine et je reviens.

Au niveau musical c’est aérien épuré, et magnifiquement produit. le tout avec un stylisme une scénographie et une identité graphique impécable.

bref je kiffe.

et le tague les participants de l’an dernier :

Styven, Petit Louis, Lolobobo, Tambour Major, Nicolas, Clara D, Sardequin, Nekkonezumi, erwan de keramoal, Radiblog, Arnaud, Véronique, Aqualina, Diablotin, Sname, Gilsoub, MHF, Le Partageux, Fattorius, Carole, filou49, Kat, Fiphie, Le Yéti, Le Partageux, Juan, Sophia, Bibi, Isabelle Bouvier, Caroline L'Irréguliére, David, Jeff, Poplane, Oween, Mewi, Anna, Mélou2000, bembelly, les pipellettes, BlogueuseNANA, Amy papote, David, Chob, AnneLaureT, Chouyo, hielenacyclo, Val Le Nain, KMS__, Ptisa, Lune, Le Partageux, Le Partageux, Mimicat, jimih_, Mai blog, Littlecelt, Nathalie MP, hielenacyclo, Delphine, Yann, Hern, FalconHill, Anthony, Tigger Lilly, Marco, Audrey, SwettyLux, Ugo, Zorey, Albédo, Pas perdus, yquilgars, Nathalie MP, Le tigre, Estef,

 

Bon été à toutes et tous

Bref la #radioblogueurs2016 commence

, 09:52

FOND2.jpg

Hier matin je regarde Twitter et je vois ce tweet de @vallenain

01.png

Je panique un peu parce que je suis à la ramasse et je répond çà

02.png

Il tempère en tweetant çà 03.png

Je vais jeter un œil à la météo du jour et je me dis que j'ai le temps :)

Bref, Hier j'ai été à la boure pour le lancement de la radio des blogueurs.

Mais bon voilà avec un peu de retard, je peu te déclarer que la saison 2016 de la radio de l'été des blogueurs est officiellement commencée.

lancement-facebook.jpg

Je te redonne les règles :

1/ tu choisi une chanson, une musique une reprise, qui accompagne ton été, ou qui a accompagné ton été il y a quelque années, ou qui accompagnera un été futur (quand il se décidera à arriver)

2/ Tu fais un billet sur ton blog et dans ce billet tu indique:

  • La vidéo Youtube (ou un lien vers la vidéo youtube) de ta chanson de l'été
  • Si tu veux (c'est mieux) tu raconte pourquoi c'est ta chanson de l'été, tu peux parler de la chanson partager un anecdote qui fait le lien entre toi et la chanson.
  • Tu désigne 1 ou deux blogueuses ou blogueurs (ou plus ou moins, c'est toi qui vois) que tu voudrais voir prendre ta suite dans la chaine.de blogueur
  • Tu rappelle cette règle
  • et tu fais un lien sur ce billet.

3/ tu préviens tout le monde

Un exemple pour la route :

Il y a quelques temps je suis retombé sur un album que j'avais beaucoup écouté il y a une dizaine d'année « Nu med » de Balkan beat box, un groupe de New York qui fait de la musique pleine d'influences planétaires (en particulier méditerranéennes du nord au sud). Çà m'a donné envie de découvrir plus avant la discographie du groupe, et mon coup de cœur du moment est la chanson Dancing with the moon, extraite de l'album Blue Eyed Black Boy.

parce que çà a tout d'une chanson de l'été et sue même si on est pas dans Games of throne, l'hiver a un peu tendance à durer :)

Bien sur il faut désigner des petits camarades pour prendre la suite,je refile donc la patate chaude à toutes celles et ceux qui on gentiment participé l'an dernier :

Cultur'elle, A contre temps, Et pour quelques fariboles de plus !, Traqueur Stellaire, Les choix de Trillian, Saint Epondyle, Nichiyobi, Who cares ?, Une blogueuse, les pages du petit bonhomme, Le diapason, Yukiness, Michael Marco, Quand Le Tigre Lit, Bloody Anna, Les oreilles ailleurs, Pensées futiles à partager, Partageons nos agapes, Connecting worlds, Littlecelt, Princesse101, Le Blog de Clara D., Mon Petit Bazar, Choblab, Pink Blizzard, Toute Ouïe, zebmachine, Le Blog de Nathalie MP, Chez Fred Camino, Les Pipellettes, Elessar, Sound Shaker, Delphine, La Maison du Faucon, mademoiselle A, Keskonfe, Lis-moi si tu veux, Chroniques d'une Chocoladdict, Alice, Toniolibero, Lyon Sevilla, Chez Anne Laure T, vos desirs font desordre, A Perdre La Raison, Un pixel sur la toile, Ecume de mes jours, Des pas perdus, Musique Terrienne, The Real Blog, Un dessin par jour, Fattorius, Noix Vomique, Kevin, Ma chienne de vie, TOPFUEL DELUXXXE, Didstat, David, BernieShoot, IPHIGENIE, mais oui bien sur, corsicapolar, Lewena, Chouyo, partageux, les pages du petit bonhomme, De tout et de rien, Je suis de celles, Affichage Libre, Le parisien Libéral, Poterie et papoteries, Ecologie Libérale, Municipales 2014 à Paris, Carole kitchen, 100 000 V, Baz'art, In Bed With SK, Corto, Le Blog de Captainhaka, Veronique Rabuteau, FreeCasaBabylon, Extimités, RadiBlog, Ceci est de la Country, Pensez Bibi, Un papillon dans la Lune, La Prophétie des ânes, PureNrgy.com, zikio, MHF le blog, MoiMateo & Zik, inkubateur, Le Blog de Sasha27, Les Cénobites Tranquilles, Chez Laurawr, Cléha, Dada Vidov, Le jour et la nuit, Agathe an idea, ChtiteFourmi, Diablotin, Le Blog Notes, Oh my Swadloon, La faille spatio-temporelle de Tamala75, Tribulations, Hypathie, Lorhkan et les mauvais genres, Intrigations, Projet Tours, Hern, Alter Oueb, Les aventures d\\'Euterpe, A Perdre La Raison, Mon avis t\\'intéresse, Les Coulisses de Juan, Les Lectures de Cachou, Laurent Geneix, le blog, The Cranky Cocktail,

Aviez vous lu aussi

Joey Starr est une héroïne Badass #hanounaneries

, 19:15

Je vais te raconter une petite histoire.

Someone in the Traffic

C’est une jeune fille qui part bosser le soir. Elle prend le bus en bas de chez elle et comme tous les usagers de transport en communs elle se laisse porter, elle a le temps avant embaucher.

Au bout d’un moment le bus s’arrête et quelque jeunes un peu agités montent. A leur tête, il y a une espèce de petit caïd, qui une fois que le bus redémarre commence à asticoter un de ses potes, une espèce de simplet dégingandé et qui le met au défi  :« tu la vois la meuf la bas, je suis sur que t’as pas les couilles d’aller la chauffer ! »

L’autre andouille bien sur veut pas se dégonfler il s’approche et commence à être lourdingue : il sort deux trois banalités à la fille, il lui pose une main sur l’épaule, et là, la gamine lui lance un regard de tueur et lui dit « tu me lâches! »

Lui surpris s’arrête, et mon histoire aussi… Sauf que le petit Caïd ne le voit pas comme ça Mais alors pas du tout.

Et d’une voix forte avec un air goguenard il dit a son pote, « là tu l’as vexée pour te faire pardonner colle lui une bise ».

Le crétin approche ses lèvres baveuses de la gamine…

Qui lui dit non,

il continue, et là elle lui retourne une beigne.

Tu vas te dire que là l’histoire s’arrête,

que la grande andouille se lève rejoint ses potes et qu’a l’arrêt suivant ils se tirent….

Sauf que le petit Caïd ne le voit pas comme ça.

Mais alors pas du tout.

À ce moment le petit caïd s’approche du chauffeur le force à s’arrêter, bloque les portes du bus et prend les passagers amorphes à témoins en leur disant : « Si la salope s’excuse pas d’avoir fait mal à mon pote, le bus redémarre pas, on reste ici ! »

bien sur les usagers des transports en communs sont d’accord avec lui, la journée a été longue, ils voudraient bien rentrer chez eux, se vautrer sur leur canapé et regarder touche pas à mon poste pour se vider la tête….

Tu imagines bien que la gamine n’a pas foncièrement envie de s’excuser d’avoir maravé la gueule d’un crétin qui s’en est pris a elle.

Donc le bus reste là…

Jusqu’à ce que le petit caïd en ait marre d’attendre

Et une heure plus tard il descend, le bus s’en va

la gamine arrive en retard au boulot et elle doit s’excuser de son retard à son patron.

Parce que c’est sa faute, elle aurait du laisser l’imbécile faire ce qu’il avait à faire. Et au moins elle ne serait pas arrivé à la bourre

Faut dire qu’elle l’avait cherché, si elle ne voulait pas qu’on l’agresse dans le bus elle n’avait qu’a partir bosser à pied.

Sauf que le petit Caïd ne le voit pas comme ça

Mais alors pas du tout.

On raconte qu’il aurait appelé le patron de la compagnie de bus pour lui dire que comme ses passagers ne sont pas conciliants il va boycotter ses lignes….

dragnet.jpg

Bon, je vois bien ami lecteur que tu as du mal à croire mon histoire…

Je sens bien chez toi un fond de perspicacité qui se dit qu’il doit y avoir une parabole cachée dans mon histoire, que j’ai peut-être changé des noms pour protéger des innocents.

C’est que toi ami lecteur on ne te la fait pas, tu es hyper-connecté et mon histoire à deux trois détails près elle te rappelle un fait divers media centré qui a eu lieu hier soir.

C’est fou ce que tu es fort pour me percer à jour, tu lis en moi comme dans un livre (ou comme dans un blog).

OK j’avoue, je ne parle pas d’un frêle jeune fille, mais de Joey Starr, ni d’un voyou un peu con, mais de Gilles Verdez ni d’un caïd mégalo, mais de Cyril Hanouna …

Par contre ce que je te raconte c’est ce à quoi j’ai pensé hier soir quand j’ai croisé cette histoire sur Twitter : « et si au lieu d’être un rappeur connu pour sa violence la victime d’Hanouna et de sa bande avait été une de ces petites starlette en devenir qui hantent les plateau de TV ? »

Aurait-elle réagi pareil ?

Auraient-ils réagi pareil ?

Je m’interroge.

Et apparemment je ne suis pas le seul,

Ce matin une amie sur Facebook disait dans un post qu’elle comprenait la réaction du rappeur.

Ce qui m’a étonné c’est la réaction de quelques uns de ses commentateurs et commentatrices (un peu nombreux à mon goût) qui s’offusquent de la baffe, mais pas de la blague lourde, et pas drôle. Qui explique que comme Joey Starr, est violent c’est bien fait pour sa gueule, Que les gens ne comprennent pas le deuxième degré et la plaisanterie...

Je ne sais pas pour toi, mais pour moi, tout cela est comme un echo de cette phrase horrible  :

« Elle l’avait bien cherché »

Je sais pas comment le dire mais sur ce coup je ressens (et c’est nouveau pour moi) le même genre de compassion pour le chanteur de NTM que pour les victimes de harcèlement sexuel.

Je lui dirait pas parce que j’ai un peu peur moi aussi de me prendre une mandale, mais je lui trouve des airs d’héroïne féministe un peu Badass

Concernant Hanouna ce genre de profonds dégoût qu’on peut ressentir à l’école pour les caïds de Bac a sable qui se trouvent très drôle à harceler les autres.

C’est amusant mais hier soir Gilles Verdez au lieu d’aller se cacher est revenu sur le plateau de touche pas à mon poste et a sorti cette phrase a propos de son « agresseur » :

«C’est quelqu’un qui compte pour les jeunes on ne peut pas donner cet exemple la à la Télé....»

Je suis tout a fait d’accord avec lui : Cyril Hanouna plaît beaucoup aux jeunes, et il devrait leur donner un autre exemple :

  • que ce lui d’humilier ses collaborateurs,
  • que celui de menacer des journalistes
  • que celui de prendre des confrères producteurs en otage
  • que celui de ne pas tenir compte du refus des autres pour son propre plaisir

Après, comme d’hab, je dis ça je dis rien

Quand vient la fin de l'été #radioblogueurs2015

, 19:51

Si vous avez fait un tour sur google aujourd'hui (ou pour les moins geeks d'entre vous, si vous avez regardé un calendrier) vous aurez remarqué que nous sommes le premier jour de l'automne.

Ce qui signifie pour beaucoup de belles ballades en forêt, une rentrée déjà bien avancé et comme on le dit du coté de Westeros : L'hiver vient.

Ça signifie aussi, que comme chaque année une page se tourne pour la radio de l'été des blogueurs et qu'il me faut souscrire aux traditions du bilan ET de la nomination du Freak de l'année.

Le Bilan

Pour le bilan çà va être simple, au risque de faire mentir Vincent Glad, qui il y à quelques jour annonçait le morts des blogs (avec une dimension messianique, puisque pour lui les blogs sont morts mais sont partout), je trouve que les blogs vont plutôt bien si j'en crois la listes des près de 300 contributions de l’année. Non seulement les blogs vivent encore, mais les blogueurs sont prolixes, parlent de tous les sujet,

En plus, ma grande découverte de l'année ; la communauté des teenagers d'Ekablog qui se sont prêtés au jeu (et dont les écrits et réflexions valent souvent le détour) me fait dire que l'esprit du blogage, du partage, du lien et de l'interaction existe encore même avec l'omniprésence des réseau sociaux et que toute une bande de jeunes vont prendre la relève de cette vielle garde d'écriveurs de réflexions inégales dont je fais partie..

Au niveau musical je crois qu'on a pu écouter de tout, du tube de l'été 2015 (entendu 100 fois à la radio) à la musique expérimentale, avec beaucoup de chansons française ; le croiras tu, ami lecteur, l'artiste la plus proposée cette année a été Juliette.

Bref je dis un grand merci à toutes celles et ceux qui ont joué les DJ's cette année, j'ai atteind mon objectif, trouver de nouveaux blogueurs à intégrer dans mon agrégateur RSS, et plein de nouvelles mélodies.

un petit scoop pour la route, grâce A Pierre Le superfreak hors catégorie, j'ai même un contact technique sympa pour la radio 2016 (si çà avance bien je vous tiens au courant)

Et le freak dans tout çà ?

14590229220_36247de07d_b.jpg

Si tu ne sais pas ce qu'es le freak de la radio des blogueurs je te l'explique, Chaque année, il y a un contributeur (au moins) qui se prend au jeu de la radio des blogueurs, il n'est pas obligatoirement blogueur musical en temps normal, mais la radio des blogueurs est pour lui l'occasion d'émailler l'été de plusieurs participations. et parfois trés souvent. C'est un phénomène surprenant, (et en toute franchise plutôt sympa) de voir un blogueur subir une mutation monstrueuse et se transformer en DJ ;).

Donc chaque année, cette victime (consentante) de la radio de blogueurs gagne le titre de freak de l'année.

Cet année, deux des précédents lauréats freecasababylon et le petit bonhomme m'avaient dit qu'ils feraient tout pour gagner un deuxiéme fois le titre.

Mais c'est loupé

Avec 17 contributions à lui tout seul et pour chacune un chouette billet, mélange d’histoires de réflexion et de situation du contexte (je salut l'exploit) le freak de la radio 2015 est un partageux.

Bref

Merci à tous...

Et rendez-vous le 21 juin 2016 pour la #radioblogueurs2016

Quand le Gorafi inspire la PQR

, 10:50

Le gorafi est un "pure player" parodique, dont la spécialité de faire de faux articles (plutôt bien foutu au demeurant) dont (à mon humble avis) l'effet le plus puissant est de piéger les utilisateurs des réseaux sociaux qui ne lisent que les titres sans entrer dans le corps du texte.

la semaine dernière, l'équipe de foot de par chez moi était à la une du Gorafi avec un article qui indiquait que la Ligue de football lui ordonnait de changer le nom de son stade : Roudourou : Guingamp sommé par la LFP de donner un vrai nom à son stade

gorafi1.jpg

Amusé par l'article, le comunity manager de l'EAG c'est empressé de publier un lien vers l'article sur la page Facebook du club.

Ce qui m'amuse beaucoup c'est que nombre de supporters ont pris l'article pour argent comptant. il n'y a qu'à lire le nombre de commentaires de l'article sur les réseaux sociaux qui vouent la LPF au Gémonies...

Toute la semaine, j'ai entendu sur les places et dans les troquets de la ville des gens d'ici qui échangeaient sur le sujet (et certains n'étaient vraiment pas contents).

Ce matin, l'un des deux quotidiens locaux c'est fendu d'un article pour expliquer quelle était vraiment l'origine du nom "Roudourou" en faisant référence au canular du Gorafi.

Je sais maintenant ou les journalistes locaux piochent leur inspiration

mais bien sur, comme d'hab je dis çà , je dis rien

- page 1 de 15