La revue de stress de Lolobobo

Une revue de blogs, des audiobooks, des calembours à deux balles, et les des chroniques par un blogueur quadragénaire,père de famille, provincial, non influent et complètement à l'Ouest
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Entries for Mot-clé "libre"

Fil des billets Fil des commentaires

Le savoir c'est à la fois beaucoup et très peu

, 19:13

A l'heure au j'écris ces lignes, MM2P est en train de passer son bac, avec cette petite angoisse qu'ont tous les lycéens pour leur avenir.
Il a déjà choisi sa fac, et n'a plus besoin que de son sésame pour passer la porte de l'université.
Certes tout çà ne me rajeunit pas, mais çà fait naitre plein de sentiments et reflexions.

Pour moi qui suit autodidacte et dont le métier consiste a trouver des solutions à des problèmes très concrets liés à la communication, le travail universitaire est une source d’émerveillement et d'inspiration permanente. Ce que je trouve génial dans le travail des doctorants, ou des enseignants chercheurs, c'est cette capacité a analyser des sources, à mettre du sens sur des choses qui nous touche plus ou moins au quotidien.

Prends les blogs, par exemple. Il y a quelques années avec Yann nous avions rencontré un doctorant qui travaillait sur le phénomène du blogage. D'un coté nous lui avons un peu servi de cobaye, d'un autre coté, la masse de travail, d'études et de résultats qu'il a produit  m'ont permi de mettre le doigt sur des problématiques, du blogage et du web social au quotidien, des interactions entre internaute, des outils de veille et de transmissions du savoir.

Le travail des doctorants aide à çà : donner du sens a nos actions , de l'ouverture sur le monde et le savoir

De chacun de nos échange, de la lecture de ces travaux, je tire chaque fois une meilleure compréhension de mon métier.  bref, le travail des doctorants aide à çà : donner du sens à nos actions, de l'ouverture sur le monde et le savoir...  En parallèle, chaque thèse commencée ou publiée agrandi le cercle du savoir humain, et, à terme d'une manière ou d'une autre nous sert a tous. C'est vrai pour la communication qui est mon domaine de prédilection, çà l'est tout autant  pour les autres champs de la connaissance. en donnant à la recherche la possibilité de s’intéresser a des domaines qui au premier abord, ne nous semble pas primordiaux, on a a plus ou moins long terme une chance de faire se développer le savoir de chacun.

Il y a quelques jours, je suis tombé sur un très chouette dessin de Matthew Might, un enseignant de l'université de l'Utah qui chaque année accompagne des doctorants dans leur travail de thèse. Pour expliquer ce qu'est un "docteur" il a fait le petit dessin suivant, et comme il a eu la bonne idée de le rendre disponible sous licence creative commons  BY-NC 2.5, une doctorante québecoise Sara Mathieu-C. en a fait une version française pour le blog Thesez-vous

Ce qui me permet de vous le présenter ici.

j'aime beaucoup, çà aide a relativiser ce qu'on sait ou qu'on pense savoir. et çà montre aussi qu'a petit coups de têtes d'épingle ce que chacun de nous apprend, peut a un moment servir à tous les autres autre, n'hésitez pas à le reprendre et à le partager ce dessin est une bien belle définition je trouve.

...Keep pushing!

 

 

 

Le clavier AZERTY intelligent existe, je l'ai rencontré

, 23:31

Je suis tombé ce matin sur un article rigolo

La_France_veut_en_finir_avec_le_clavier_AZERTY.png

Grosso modo, çà explique que le ministère de la culture trouve que le clavier AZERTY ne serait plus adapté aux nouveau usage et que par exemple accéder a certains caractère comme par exemple les MAJUSCULES ACCENTUÉES , le signe € l'arobase @ ou le Ç serait trop dificile.

histoire d'améliorer le truc, le ministère souhaite commander une étude à l'AFNOR pour imaginer un clavier qui permetrait de taper plus facilement.

bon

Loin de moi l'idée de médire en disant que le constat du ministère de la culture est un peu faussé, mais, le constat du ministère de la culture est un peu faussé.

je vous invite a tenter une expérience.

  • supposons que vous ayez un mac, vous voulez taper un «é» majuscule vous appuyez sur a touche Verrou Majuscule et sur la touche é et miracle vous obtenez un «É»
  • supposons que vous ayez un PC SOUS LINUX , vous voulez taper un «é» majuscule vous appuyez sur a touche Verrou Majuscule et sur la touche é et miracle vous obtenez un «É»
  • supposons que vous ayez un pc sous Windows, vous voulez taper un «é» majuscule vous appuyez sur a touche Verrou Majuscule et sur la touche é et miracle vous obtenez un ...«2»

Tout çà pour dire que le problème des lettres accentuées non prise en charge par le clavier AZERTY, ce n'est pas du à la structure du clavier (la norme azerty prévoit la gestion des lettre accentuées, entre autre) , mais plutôt à la gestion du clavier par les ordinateurs sous Windows. et comme on a un peu tendance depuis des années dans es ministère à confondre le système d'exploitation de Microsoft avec ce qu'est ou devrait être l'informatique (tu n'as qu'à regarder les beaux liens entre Microsoft et l'éducation nationale).

Tout çà pour dire qu'a par si on souhaite un nouveau clavier qui prenne en charge les caractères des langues régionale (dont la France est un des rares pays européens à ne pas avoir ratifier la charte), et bien la norme azerty répond a toutes les attentes d’accessibilité decaractères.

Bon, d'accord, mais tu vas me dire que tu n'as pas envie de devenir un adepte de linux, ni de mettre un de tes reins en gage pour t'acheter un Mac.

et qu'en plus tu n'y comprend rien à tous ces systèmes d'exploitation

(je te rassure moi non plus)

Bref tu voudrais un clavier qui te permete de taper les majuscules acentués sans te prendre la tête sous windows.

et bien je vais te dire un truc, c'est possible et ça ne te prendra que quelques minutes,.

Le site «accentuez mon nom» à développé un driver de clavier pour windows (qui est téléchargeable gratuitement) et qui permet d'accéder a un clavier azerty complet

je vous met ci dessous la copie du clavier : Clavier_Galeron.jpg

une fois le driver installé (il y a un petit fichier qui explique la démarche dans l'archive téléchargeable) vous pouvez accéder a toutes les majuscules accentuées en appuyant sur la touche Verrou Majuscule, ainsi qu'a d'autre caractère comme par exemple æ œ ou autres «»

je suis fier de moi, je viens de faire économiser une blinde au ministère de la culture.

A la santé de l'Open data

, 08:56

Je met quelque fois du temps avant de me décider à écrire un article, en mars dernier Séverin Naudet responsable d'Etalab (et ancien membre du cabinet de l'ancein premier ministre François Fillon) avait pondu un article pour slate.fr ou il expliquait comme le gouvernement Sarkozy était vachement précurseur en matière d'Open Data

A l'époque j'avais (un peu) ricané, en effet :

  • la plus grande partie des documents composant la base documentaire dont il parlait à l'époque avait été mise en ligne quelque jours plus tôt. ce qui (a mon avis) signifiait qu'il avait quand même fallut pas loin de 5 ans pour que l'open Data deviennent un sujet «important» pour le précédent gouvernement.
  • Dans l'article Séverin Naudet rappelait que contrairement au gouvernement Fillon le gouvernement Jospin n'avait pas rendu disponible beaucoup de données sur internet mettant çà sur une volonté politique). Tu noteras que le gouvernement du front populaire n'en avait pas mis non plus beaucoup en ligne, ce qui bien sur n'a rien a voir avec le développement et de la place du réseau Internet à l'époque, mais prouve comme ces cachotier de gauche ne sont pas prête à partager leur informations.
  • Enfin j'avais trouvé ça rigolo sur le coup qu'une grande partie des «données ouvertes» proposées par l'équipe d'Etalab le soient sous forme de fichier Excel (qui est un format propriétaire) là ou le choix du format opendocument (qui est supporté à la fois par les suite bureautiques libre et les dernières version de la suite de Microsoft) eut sans doute été plus judicieux

Mais ce sont la des points de vue qui ne feront réagir que les geeks expérimentés ;) ,et tu me connais, je suis un affreux médisant.

En plus tu vas me demander pourquoi je te parle d'open data.

Je suis même sur que tu vas me demander ce que c'est que l'opendata d'ailleurs.

Et bien l'open data, c'est un choix que fait un organisme public (ou privé) de mettre a disposition du public des données électroniques afin qu'elles puisse être réutilisée s librement.

Je te donne un exemple (certes un peu pipi caca) mais qui parle généralement à tout le monde.

Il y a quelques années, la Mairie de Paris a décidé de se lancer dans une politique d'ouverture de ses données, c'est a dire que quel qu'un c'est dit : «au sein de la mairie, on à plein de données et de fichiers informatique, qui ne sont pas obligatoirement trés confidentielles, mais qui ne servent qu'a une ou deux personnes» si on les rendait accecible au public, peut être que certains particuliers (ou entreprises) y trouveraient un intérêt.

parmi ces fichier, on trouve une liste de toutes les sanisettes et de toilettes publique de la ville.

Je suppose qu'elle doit être à l'origine diffusée auprès des monsieur et madames pipi de la ville (Merki) et des fournisseur sde PQ de la municipalité qui doivent les approvisioner.

Cependant en rendant ce fichier disponible dans le cadre d'une procédure Open data, on permet a un développeur web de talent (Romain pour ne pas le citer) de proposer un petit site mobile qui te permet ou que tu te trouve dans Paris un lieu ou te soulager.

Ne ricane pas au fond de la classe...

en mettant a disposition ces données essentielles la mairie de Paris, offre en fin de compte, un service au public :

  • Sans avoir a débourser un sou (c'est au développeur du service de trouver un modèle économique )
  • Et en améliorant le quotidien des parisien et des visiteurs de passage.

C'est bizarre, mais généralement quand je parle de pipi caca, les gens comprennent mieux l’intérêt de la chose....

Bref l'open Data offre un accès a des données publiques

  • qui existent mais sont sous exploitées
  • qui on généralement couté un bras à recueillir (l'info coute cher)
  • en donnant la possibilité à tout à chacun de les réutiliser pour offrir un service aux utilisateurs

et c'est bien.

Ainsi on peut imaginer plein de service avec le développement de ces jeux de données.

Par exemple, imagine,a l’échelle d'un département rural , souvent, plusieurs villes mettent en place des services de transports en commun, cependant qu'un (ou plusieurs) opérateurs propose des transports interurbains. imagine que tout ces opérateur décide de rendre public les horaires de leur ligne, et la liste des arrêts, une bonne âme pourrait ainsi mettre en place un service de calcul d'itinéraire en transport en commun à l’échelle du département, ce qui permettrait de développer des transports partagés et économiques (ce qui n'est pas négligeable, même si les produit pétrolier vienne de voir chuter leur prix vertigineusement de 6 cents ;) )

Après je te laisse imaginer tout ce que tu veux

va faire un petit tour sur les dernières contributions de Data.gouv.fr, je suis sur que tu trouvera plein de trucs intéressant (que tu sois journaliste, chercheur, ou développeur), tu pourra aussi découvrir quelques exemple de projet open data à l’échelle locale.

Après c'est quoi le lien avec le titre ?

barack-a-biere.jpg

ho! pas grand chose, juste une news qui m'a fait rire ce week-end.

On dit que Barack Obama est un amateur de bière de garage, et qu'il produirait sa propre bière à la maison blanche.

il a d'ailleurs du se justifier du fait qu'il avait financé sa panoplie de petit brasseur sur sees propre denier, e qu'il utilisait dans sa conception des produit locaux...

Mais l'électeur américain est curieux

il veut connaitre la recette du nectar présidentiel, une pétition a été lancé à ce sujet.

et la maison Blanche a accepté de donner la recette quand 25 000 signataires l'auront paraphée...

On passe de l'open data à l'Open Bar

Avec toute cette bière , si j’étais Romain je me lancerai dans la mise en ligne de «Pee in Washington»

après, je dis ça, je dis rien.

ziklibrenbib : Libre à vous de découvrir de la musique dans les médiathèques

, 12:29

A l'heure ou a l’arrivée d'un nouveau gouvernement fait recauser d'HADOPI et que Gaumont se félicite du peu de piratage de ses films en ce début d'année, je trouve qu'on parle toujours aussi peu de l’utilisation des licences libres dans la diffusion culturelle.

D'aucun me diront que les créations proposées sous licence libre sont un est un grand fourre tout ou l'on trouve le pire comme le meilleur.

C'est pourquoi je voudrai vous parler de ma découverte du jour : ziklibrenbib un blog collectif animé par des membres des équipes des Médiathèque de Pacé (35) ,de la CDC du Pays d’Argentan (61) et d’Oullins (69). dont le projet est d'inciter les médiathèque a proposer de la musique libre dans leur catalogue de prêt.

pour cela ils proposent des conseils des repères sur la culture libre et les licences, et des outils aux médiathèques et à leurs animateurs qui voudraient se lancer dans la diffusion de musique libre.

Il alimentent aussi régulièrement leur blog avec des pépites de musiques libre allant du jazz au punk en passant par la chanson française.

ziklibrenbib.jpg

l'interface est sobre et accessible, et ils proposent un player pour profiter de l'ensemble de leur découvertes à la suite.

Je trouve le projet génial, cous deviez aller y jeter une oreille...

... et après aller en parler au responsable de votre médiathèque.

c'est là : http://ziklibrenbib.fr/

hier j'ai lu dans la blogo #50

, 07:00

bonjour à tous et bon vendredi, courage, le week-end n'a jamais été aussi proche.


2011-10-13.jpg


hier j'ai vu dans la blogo :

  • Que libreoffice pourrait bientôt être une alternative à google documents chez Silicon.fr
  • Que personne n'a mis de fleur sur les grands boulevard, mais que Dennis Ritchie (le papa du langage C et un des acoucheurs d'Unix) est décédé Samedi dernier chez Alter Oueb.
  • Que les débats des primaires socialistes, c'est quand il y en a plusieurs qu'il y a des problèmes chez Yann Savidan :)
  • Qu'on peut luter contre le syndrome de la page blanche quand on es blogueur chez partageons l'addiction je suis tout a fait d'accord avec son cinquième conseil
  • Qu'en matière de consommation média, les femmes sont multitâches chez Frenchweb (et qu'il va falloir changer l'OS de Hommes ?)

A demain à l'heure du café (ou de la ou de la 1664 pression)

Une envie d'en lire plus ? Va faire un tour dans les archives .

- page 1 de 5