La revue de stress de Lolobobo

Une revue de blogs, des audiobooks, des calembours à deux balles, et les des chroniques par un blogueur quadragénaire,père de famille, provincial, non influent et complètement à l'Ouest
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Entries for Mot-clé "web social"

Fil des billets Fil des commentaires

Dans ma boite a outils.

, 11:58

Quand j’ai lancé ce blog il y a une grosse dizaine d’années, j’y ai mis toute sorte de choses qui m’intéressaient :

De la musique (bien sûr) des podcasts, des réflexions (très) personnelles sur la politique et la société et des trucs plus liés à mon boulot, ou aux multiples bidouillages qu’internet permet de faire.

Parfois ces bidouillages ont un objectif sérieux, parfois moins (c’est ce que l’ami falconhill appelle fort justement et avec affection des couillonneries).

Mais dans tous les cas de figure, c’est pour moi l’occasion de découvrir des trucs et des astuces de programmation qui trouvent à un moment ou a un autre une application pratique dans les réalisations web que fait pour mes clients.

À l’époque où je réfléchissais à la création l’agence web de passeurs de savoirs. Ma copine Nat m’avait fait une remarque fort judicieuse, quand tu fais un article sur des trucs du web on n’y comprend pas grand-chose, ce n’est pas assez grand public.

J’avais alors créé un blog plus « geek » consacré au web, les nouvelles de l’atelier. et un endroit un peu fouille ou je posais des démos et des exemples : le lab.

pagelabo.jpg

J’ai pris un peu de temps cet été pour mettre de l’ordre dans tout çà. et je suis en train de réorganiser le lab.

Vous y trouverez des trucs utiles, des trucs futiles, mais je l’espère pratique qui vous simplifieront le web.

c’est là que ça se passe http://passeurs-de-savoirs.fr/lab/

Et si le hasard faisait bien les choses ?

, 22:00

Comme le dit le philosophe (à moins que ce ne soit Forest Gump ), « la vie c’est comme une boite de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber »

C’est exactement sur ce principe que fonctionne le site web Take Me To A Useful Website (emmène moi — moi sur un site utile)

Le principe de cette merveille de procrastination ?

Un site avec un gros bouton à cliquer, qui va vous emmener de manière aléatoire sur un site internet. Vous ne savez jamais où vous allez atterrir. Votre seule certitude, c’est que c’est un site qui pourra être vachement pratique (à un moment ou a un autre).

www_randomusefulwebsites_com.jpg

J’adore l’idée, de se laisser transporter vers on ne sait ou pour faire de belles découvertes.

Vous voulez essayer ?

c’est là www.randomusefulwebsites.com

Grandeur et décadence des réseaux sociaux

, 07:36

Pour celles et ceux qui s’intéressent à Facebook, il y a eu une grande nouvelle cette semaine, Facebook aurait réalisé (enfin) que ses utilisateurs savent mieux que lui ce qu’ils ont envie de lire.

Pour ma part, j’ai des rapports de plus en plus polis (voir distants) avec Facebook. Depuis quelques mois. Je fais partie de la poignée de fous furieux qui est allée faire un tour sur Ello et qui finalement a décidé d’y rester. Il faudra qu’un jour je vous explique pourquoi, mais là je manque de tempes et d’envie. Mais bref, je m’éloigne (un peu) de mon sujet.

J’ai, ces derniers temps, été pas mal interrogé sur mon rapport aux réseaux sociaux, ce que j’y aime, ce qui m’y hérisse le poil...

Alors rapidement, la première idée qui me vient quand on me demande ce que j’aime dans les réseaux sociaux, c’est la possibilité de découvrir des choses grâce à des personnes que je ne connais pas obligatoirement dans la vraie vie. Des points de vue des opinions, des artistes, de la musique.

Bref j’aime beaucoup le côté « grande bibliothèque » des réseaux sociaux, ce côté « le web est comme une boite de chocolat » comme dirait Forest Gump.

Mais il y a aussi un truc qui me désole dans les réseaux sociaux, ce côté « meute » des « sociauxnautes », cette impression, qu’ont certains des utilisateurs que comme les réseaux sociaux leurs donnent facilement la possibilité et le droit de s’exprimer, ils ont le devoir d’ouvrir leur gueule pour exprimer « leur » vérité.

Bref ce qui me dérange sur les réseaux sociaux, c’est comme ils arrivent à rendre les gens cons.

Je te donne un exemple découvert il y a quelques jours, celui de Em Ford une blogueuse beauté canadienne.

Depuis des années elle souffre d’acné, et elle a décidé de créer un blog make up pour expliquer comment dissimuler ses problèmes de peau.

Bien sûr elle poste des vidéos « how-To » et des photos sur les réseaux sociaux d’elle avec et sans maquillage.

et les gens commentent

Elle a fait cette petite vidéo, qui explique son travail, montre sa démarche, et reproduit les commentaires qu’elle reçoit.

Quand on lit certains trucs, vous comprendrez mes réserves sur les réseaux sociaux et la qualité des échanges qui peuvent y naitre.

Sinon, le blog de Em Ford est là : My Pale Skin, et je sais qu’on ne me demande pas mon avis, mais sa démarche est magnifique, et elle aussi. Parce que ce que je trouve beau sur les réseaux sociaux, c’est quand ils permettent aux gens de faire avancer leurs causes et leurs projets.

thru you too : de youtube aux bac des disquaires

, 15:41

Je t'ai déjà parlé de Kutiman (plusieurs fois) et du projet thru-you.

L'idée complétement folle (et géniale) de ce musicien, producteur, israélien, avait été de parcourir youtube à la recherche de performances musicales et sonores postées par des musiciens du monde entier sur Youtube. et de mixer entre elles pour en faire des chansons originales.

Un projet a la fois titanesque, bluffant et plein de poésie.

çà pouvait donner des ovnis comme l’excellent Mother of All Funk Chords (que j'avais déjà posté ici )

ou le bœuf planétaire autour de Black Dog des led zep

voire cette version surréaliste de la Danse Hongroise de Brahms au musée Guggenheim "videomixé" en live avec les étudiants de la Julliard School

çà dépote hein ?!

Bref si je reviens te parle de Kutiman, c'est pour t'annoncer que le premier octobre sort "Thru You Too" un album de Kutiman réalisé sur le même principe que Thru You.

Et que les deux premiers extraits publiés sur la page facebook de Kutiman sont très sympa.

La preuve en écoutant GIVE IT UP :

ou NO ONE IN THIS WORLD

C'était le premier tweet de la CIA... Et le votre ?

, 16:32

Je viens d'apprendre que le 6 juin dernier la CIA ouvrait son compte Twitter officiel

On peut leur reconnaitre un truc c'est que leur comunity manager ne ne manque pas d'une certaine dose d'auto dérision :

Nous ne pouvons pas confirmer ou nier que ceci est notre premier tweet

si vous avez 5 minutes a perdre allez donc y faire un tour la CIA vous raconte quelques anecdotes c'est rigolo...

Ça m'a amené a me poser une question : et moi mon premier tweet c'était quoi ?

Et bien pour tout te dire amis lecteur je me suis senti comme un Thomas Thévenoud face à un avis d'imposition, j'ai complétement oublié...

Heureusement (ou hélas) Twitter qui finalement comme un Lors Varys retient tout de nos gazouillis (ou je suis en train de relire le trône de fer) propose un petit outil nommé #firstweet qui va parcourir votre timeline pour retrouver votre premier zigouillage.

Le mien annonçait un billet sur ce blog...

firsttweet.png

et le votre ?

pour s'en souvenir c'est ici #firstweet

- page 2 de 9 -