bruno bozzetto - Mr Otto Olympics -

Nous arrivons (enfin) au terme des jeux olympiques, c'est le moment de faire un bilan à première vue ; plutôt positif. Je ne reviendrai pas sur les classements, les records olympiques et les nombres de médaille, d'autres l'ont fait bien mieux que moi (il faut dire que ça les intéresse , et moi un beaucoup moins...).

Pour ma part, quand je parle de bilan positif, je veux parler de la mobilisation mondiale exceptionnelle pour dénoncer le scandale de cette nation qui d'une main vengeresse foule du pied les droits de l'homme (t'as vu ce sens de la formule creuse, je devrai faire de la politique).

Non, c'est vrai quand même. Tout le monde s'est mobilisé à son échelle pour faire que cette fête du sport et de la fraternité entre les peuples soit un grand moment de rébellion contre ceux qui se gardent de prêter un oeuil pour écouter la détresse de ceux dont les droits son bafoués (whaou le sens de la phrase que je me tiens ce matin les amis).

Oui, chaque humain de cette terre c'est mobilisé pour dénoncer ce scandale antidémocratique , si on excepte les 1321290000 chinois (soit quand même 20% de la population mondiale) qui avaient plutôt intérêt à pas trop à la ramener.

A commencer par le CIO qui a donné les jeux à la Chine en lui demandant gentiment avec une voix gracieuse :  « de bien avoir l'obligeance si ce n'est pas trop vous demander en espérant de tout cœur de ne pas abuser de votre patience de bien vouloir dans votre grande mansuétude veiller a essayer dans la mesure du possible sans vouloir cependant vous commander réfléchir à faire quelque chose pour améliorer les droit de l'homme. ».

Sur ce point, les dirigeant chinois se sont engagés. Cependant après avoir pris le temps de réfléchir ils ont manqué un peu de temps pour la mise en pratique.

Le CIO aurait peut êtr pu envoyer péter la délégation chinoise tant que celle-ci n'aurait pas pris de mesures en faveur des liberté individuelle, et/ou des détenus politique et/ou du Tibet. Mais on me répondra que je ne connais rien à la diplomatie.

Bien sur les chefs d'états des pays à la pointe de la liberté et de la démocratie, comme, la France et les Etats-Unis (non, arrêtez de rigoler s'il vous plait) ont profité de la cérémonie d'ouverture pour faire passer des listes de dissidents à libérer en priorité en arguant du fait que c'est pas beau d'enfermer des gens qui ne veulent pas l'être et qui préfèreraient sans doute être dehors a gambader dans les champ en surfant sur internet avec la possibilité, pourquoi pas, de s'inscrire sur Meetic et de trouver l'âme sœur sachant que ce doit toujours être la priorité d'un homme politique de premier plan que de trouver l'âme soeur ... (au fait, machine elle est enceinte, ou c'est sa robe qui la boudine ? ).

Les chef d'états -et leur cour- et leurs conseillés auraient sans doute pu, il y a un an ou deux produire une liste de dissidents (qui méritaient sans doute de s'inscrire sur Meetic) en menaçant de boycotter les jeux s'ils n'étaient pas libérés. Mais on me dira que je ne connais rien a politique internationale.

Heureusement la rue, la plèbe, nous les citoyens ,les héritiers de Voltaire, de Rousseau , de Danton, de Robespierre (et de Jean-Marc Thibault), avons su nous engager dans des actions de lute actives et non violentes que Gandhi et le dalaï Lama ne pourraient qu'admirer.

Nous avons boycotté les produits venus de Chine ou des enfants sont exploités dans des usines chaque jour de l'année ,y compris les dimanches et les jours fériés (et ou il n'ont même pas Internet), pour des salaires de misère . au profit de produit fabriqué dans d'autre pays du monde ou les enfants ne sont même pas payé (c'est vrai c'est malsain ces rapports d'argent avec les mineurs)

Qui d'entre nous ne s'est pas écrié au moment de passer commande dans un restaurant chinois « Free Tibet !» devant le regard effaré du serveur qui lui s'en tamponne un peu parce qu'il vient du Vietnam(ou du Laos) et qu'il a déjà suffisamment de soucis sans s'occuper de la Chine.

Je crois qu'on devrait être un peu plus attentif au quotidien des droit de l'homme et éviter de se focaliser uniquement sur les points auxquels les médias nous « forcent » à nous intéresser. Mais on me répondra que je ne comprend rien aux aspiration de la population mondiale.

Oui je pense que ces jeux olympiques ont permis aux partisans de la liberté,d'être le bras vengeur de la main de la justice sociale et sociétale qui bien qu'aveugle veille toujours d'un œil à la destiné de la liberté (Houla , celle là de phrase c'est du niveau conseil constitutionnel...). Si l'on fait le compte des actions individuelles, nationale et supra nationnales en faveur de la liberté, o peut dire que ce compte et bon et comme le dit souvent Carla Bruni Sarkosy qui maintenat est copine comme cochon avec le Dalaï Lama : « Les bons comptes font les Bonzes amis. ».

Mais il reste une question, après avoir réussi à mobiliser autant de monde autour de l'idée de la liberté. Autour de quelles valeurs pourrons nous nous rassembler en 2012 pour les jeux de Londres ou plus simplement que pourrons nous exiger des anglais en faisant planer au dessus d'eux le glaive de l'oeuil de Caîn (sic) qu'est la menace d'un Boycot ?

  • On pourrait souhaiter qu'ils arrêtent de servir du bœuf bouilli avec une sauce à la menthe.
  • On pourrait demandé que le prince Charles se fasse faire une chirurgie esthétique.
  • On pourrait exiger que la reine change de chapeau...

zutalor, il va falloir trouver un cause qui en vaille la peine...