pina.jpg Quand j'étais petit, j'avais plein de copines qui fréquentaient une école de danse. Souvent , c'était une affirmation de leur statut de princesse ou de fée. Puis le temps passant, le jeu perdait de son charme, sauf pour une poignée d'entre elles qui découvraient que si la danse n'a rien d'un jeu elle est par contre vraiment un affaire de fée,qu'elle tient de la magie, qu'elle sublime l'art, à l'instant ou l'artiste est à la fois, le créateur, l'outil et l’œuvre.

De ces copines d'enfance 2 dansent encore, les autres je ne sais pas.

J'ai souvent pensé en côtoyant les danseuses (oui monsieur j'ai été dans une école de danse) que leur art est le plus beau et le plus difficile. le peintre, le sculpteur agissent sur la matière pour faire naitre leur création, le musicien a son instrument, chacun d'entre eux peut travailler son art s'exercer, quand ils trancendent leur art, quand ils en souffrent, ils peuvent bénir l’outil et la technique ou les maudire, ils ne sont jamais seuls.

La danseuse (ou le danseur) est à la fois créateur et outils de son art, c'est une immense responsabilité, c'est un poids énorme sur ses épaules, et sur son corps entier. la danse est magnifique, violente, les danseur (et danseuses) sont des victimes et bourreau de leur art et de leur volonté.

Ils sont aussi des magiciens qui savent faire naitre chez le simple humain des émotions, et ce d'un simple mouvement.

J'ai toujours beaucoup de mal à exprimer ce que je ressent face à ceux qui dansent. heureusement parfois un artiste autre qu'un danseur sait dans son art trouver les mots, les notes ou les images pour définir cette grâce et décrire les émotions et les sentiments qui naissent face à la danse. Arthur H avait décrit la puissance de l'émotion que porte le danseur dans sa chanson, Amélie Nothomb décrivait cette violence dans les premier chapitres de «Robert des nom propres».

Je crois que je vais pouvoir rajouter Wim Wenders à cette liste. il vient de réaliser Pina un documentaire sur la chorégraphe Pina Bausch. je viens de voir la bande annonce, et bien c'est beau et que çà donne envie d'aller voir le film.

PINA - Tanzt, tanzt, sonst sind wir verloren - Deutscher Trailer from neueroadmovies on Vimeo.

Et toi ami lecteur, amie lectrice, comment réagit tu à la danse ?