Dans maintenant moins d'un an se dérouleront les élections présidentielles françaises. Face à cette échéance plusieurs solutions vont s'offrir à mes compatriotes et à moi :

  1. Avoir des convictions fortes et voter pour le candidat qui les représente le mieux,
  2. n'avoir pas de conviction éplucher tous les programmes des candidats et voter pour celui dont le programme semble le plus juste,
  3. n'avoir aucune conviction politique, Aller à la pêche et voir ce qui se passe,
  4. n'avoir aucune conviction politique, suivre la campagne pendant le journal de Jean-Pierre Pernault (entre le reportage sur le sabotier de Troufini-les-quatre-horloges, et celui sur les jardins du château de vitres-en-brie), te aller voter pour celui des candidats qui aura le plus beau sourire.
  5. n'avoir aucune conviction politique, attendre de recevoir les professions de foi des candidat, et aller voter pour celui qui a utilisé le plus beau papier.

Si vous avez déjà opté pour l'une des trois premières attitudes de cette liste, une chose est sure, le jour du vote vous ferez sans doute le choix qui vous parait le plus judicieux.

Si vous être dans la quatrième ou la cinquième situation, vous aller vous retrouver dans la même situation que le type qui a voter pour le candidat qui lui dit qu'il va «travailler plus pour gagner plus», e qui 4 ans plus tard se retrouve à «ne plus travailler pour gagner rien».

C'est pourquoi, monsieur Internet (qui fait si bien les choses :) ) a eu l'idée de mettre sur certaines de ses pages des petit tests qui s'il n'iront pas voter pour toi te permettent en répondant à quelques questions d'avoir une idée d’où tes convictions (si tu en avais) t’amèneraient à voter . pour ce faire, la machine t’interroge sur des questions de sociétés, et te donne ton orientation politique en fonction de tes réponses.

une fois le test fini, tu peux aller à la pêche le cœur léger.

Politest : le test des étudiants de science po :

Politest__le_test_pour_se_positionner_politiquement_2011-08-13_19-13-13.jpeg

créé par d'anciens élèves de science po en 2005 (et remis à jour régulièrement), en 12 questions, le politest détermine quel est le parti qui répond le mieux à tes préoccupation. tu peux aussi avoir le détail pour chacune de tes réponses afin de savoir quelles sont les position des différents partis sur les différents sujets.

c'est ici

2012 le test qui fait mal, le test de Rue 89

Rue89_test3.jpeg

je pense que le type qui a écrit le slogan c'est trompé dans l'ordre des mots, «2012 le test mal fait» aurait mieux défini le test (beaucoup) moins de 10 questions pour connaitre son candidat idéal me semble un peu court. cependant la rédaction de rue 89 précise : Ce test ne doit pas être pris trop au sérieux. C'est un jeu (...)Nous affinerons le test au fil de la campagne, en fonction des débats qui divisent les candidats...

c'est ici

d'autres tests pour continuer à jouer :

sitoyen.fr

monvoteamoi.fr-_testez_votre_preference_politique_pour_savoir_pour_qui_voter_2011-08-13_19-10-32.jpeg réalisé par l' IEP de lyon pour les législatives 2007, en 25 questions avec la possibilité de prioriser ses thèmes vous donne le "meilleur choix" en fonction des partis présent dans votre circonscription en 2007 c'est ici

Votematch EU

home_-_Vote_Match_Europe_2011-08-13_19-18-53.jpeg réalisé pendant la campagne des Européenne de 2009, vous donnes votre orientation politique en fonction de vos position sur 25 des sujets Européens

c'est ici

The Political Compass

The_Political_Compass.jpeg le test est en anglais (et il est trés comple, plus d'ne soixantaine de questions). le but n'est pas de vous donner un conseil de votre, mais plutôt de vous permetre de vous positionner dans une grille en deux dimensions en fonction de deux echelles, une sur les droits collectifs, et une sur les droit personnels.

c'est ici

en conclusion

N’oubliez pas que ce ne sont que des tests a faire sans trop y croire, histoire de vous amuser entre une grille de sudoku et le montage d'une canne à pêche.

Enfin histoire de finir sur un peu plus de sérieux, je vous invite à prendre connaissance de cette passionnate intervention d'n expert en politique française :)