Andie-Macdowell.jpgJ'avais adoré un jour sans fin avec Bill Murray et Andie MacDowell

bon je suis pas objectif quand il s'agit Andie MacDowell je serais capable d'adorer a peu prés n'importe quoi (pour tout te dire j'ai même vu Hudson Hawk au cinéma).

mais le propos n'est pas là, je te résume le film en quelques mots si tu ne l'a pas vu : Phil Connors (Bill Murray)est le monsieur météo d'une chaine télé qui se rend à Punxsutawney pour couvrir une fête locale, le "Jour de la marmotte" une tradition locale qui en fonction du réveil ou non d'une marmotte indique si le printemps sera clément. Suite à une tempête de neige, il se retrouve bloqué dans la petite bourguade. va se coucher et se réveille le lendemain matin à l'aube de la même journée qui se répète infiniment.

Avec chaque matin dans son radio réveil Sonny & Cher qui chantent «I Got You Babe»

Raconté comme çà c'est un peu nul, mis le film est vraiment très bien (si si).

Si je te parle de ça c'est que depuis la rentrée des classes j'ai chaque matin l'impression d'être Phil Connors.

Non pas que mon radio joue «I got you babe »

juste l'impression de revivre chaque matin le même réveil :

  • Aller de la chambre de zyeux jaunes et lui dire de se lever,
  • Aller dans la chambre de MM2P et lui demander de se lever,
  • Aller préparer le petit déjeuner,
  • Retourner dans la chambre de zyeux jaunes et lui redire de se lever,
  • Retourner dans la chambre de MM2P et lui redemander de se lever,
  • Aller préparer les vêtements de zyeux jaunes,
  • Re-retourner dans la chambre de zyeux jaunes et lui re-redire de se lever,
  • Re-retourner dans la chambre de MM2P et lui re-redemander de se lever,
  • Remplir le lave vaisselle,
  • Sortir zyeux jaunes du lit et l'aider à s'habiller,
  • Utiliser un treuil pour trainer MM2P hors de sa chambre et l'envoyer s'habiller,
  • Se faire engueuler par zyeux jaunes et/ou MM2P par ce que (choisi ton option), «il n'y a plus les céréales que je voulais manger», «les toasts sont trop cuits», «les toasts ne sont pas assez cuits», «il n'y a plus de confiture de Framboises», «le lait n'est pas sur la table», «je suis mal réveillé», «j'aurais bien dormi un peu plus», «je ne veux pas aller en cours», «j'ai hâte d'être en cours» (tu peux aussi compléter la liste),
  • Courir partout dans la maison pour retrouver les baskets de l'un et la ceinture de l'autre,
  • Finir de remplir le lave vaisselle,
  • Le démarrer,
  • Répéter 10 fois qu'il faut se presser pour ne pas se retrouver à la bourre à l'école (ou au collège),
  • Rappeler qu'il faut aller se brosser les dents (et penser à rincer le lavabo),
  • Redire que non ce n'est plus l'été et que oui quand le matin il fait 8° on ne peut pas sortir avec un débardeur et que oui (aussi) c'est mieux de mettre une veste,
  • Courir jusqu'à la voiture,
  • Réaliser que les gosses ne m'ont pas suivi et retourner les chercher,
  • Vérifier que tout le monde a attaché sa ceinture,
  • Démarrer,
  • Rouler jusqu'à l'école,
  • Déposer zyeux jaunes dans la cours,
  • Remonter en voiture,
  • Rouler jusqu'au collège,
  • Déposer MM2P dans la rue adjacente au collège (parce que c'est la honte d'avoir son père qui t'amène devant le collège),
  • Redémarrer la voiture,
  • N'avoir qu'une envie retourner se coucher,
  • Mais...
    partir bosser.

et chaque matin sa recommence.

heureusement dans mon radio réveil on n'entend jamais Sonny & Cher

d’ailleurs je n'ai pas de radio réveil.

D'un autre coté un jour sans fin c'est une comédie, et avec des moments drôles

Pendant ce temps la, quelque part au Sahel 4 personnes viennent de passer un an comme otages

et ce n'est pas fini

et je suppose que chaque matin pour eux ressemble à celui qui l'a précédé

que chaque matin est angoisse

et que la peine les accompagne quand ils pensent à tous ces matins ou il ont couru d'une chambre à l'autre pour réveiller les enfants avant de les amener à l'école.

J'ai quand même de la chance d'être le héros d'une comédie quotidienne.