A l'occasion de la convention de L'UMP sur la défense qui propose (entre autre) que les personnes qui souhaitent acquérir la nationalité française face allégeance aux armes, Yann me demande (l'inconscient) Es-tu prêt à mourir pour la patrie ?

Non

Oui je sais, c'est un peut court comme réponse, je vais essayer de développer.

Tout d'abord pour répondre à la question de Yann non je ne suis pas prêt a prendre les armes pour la patrie, parce que bien souvent quand un pays prend les armes, ce n'est pas pour une raison patriotique, mais plutôt parce que les dirigeants du dit pays ont décidé de rentrer dans un conflit. et que généralement le type qui en face a une arme à la main est la aussi parce qu'on l'y a envoyé.

tout ça n'a rien a voir avec la patrie, c'est de la politique.

La politique, ce truc qui fait qu'un jour on reçoit comme un demi dieu un dictateur et sa tente dans les jardins d'un palais présidentiel, et que quelques mois aprés on envoie des militaires pour le virer de son pays à coup de pied au cul.

ça n'a rien de patriotique.

Ma deuxième raison est un peu lié a l'exemple que je donne.

Tu le sais (ou pas) j'ai grandis et vécu dans un port militaire, j'ai donc de nombreux amis qui ont (ou ont eu) un père une mère une femme un mari ou un enfant qui à un moment c'est engagé dans l'armée pour servir la patrie.

Et à chaque mission, chaque conflit, chaque guerre, je les ai vus perdre tout ou partie de leur joie.

J'ai vu l'inquiétude sur leurs visages, j'ai entendu la peine dans leurs voix.

Il m'ont dit la peur de perdre un être cher au combat pour finalement une guerre inutile qui serait oubliée quelques temps plus tard.

Et si la mort survient, la patrie offre une médaille, un nom gravé dans la pierre.

et des regrets.

Alors oui je pense qu'il y a sans doute des millions de façon de vivre et de s'engager, non pas pour la patrie, mais pour les citoyens qui la composent.

mais mourir. à quoi bon !