Quand on est un peu bas de plafond (comme moi), il est souhaitable de se faire expliquer les choses par des gens très compétents, et très pédagogues...

(merci de parler lentement aussi, çà m'aide à comprendre)

bref, on m'a dit il y a quelques jours :

- La TVA sociale, c'est bon pour l'emploi.

- Ha bon Bon pourquoi ?

- Parce qu'on déplace les charges sociales de l'emploi vers la consommation, donc l'emploi coute moins cher, et les patrons créent plus facilement de l'emploi...

- Ah oui... Je comprend ......... Enfin non pas tant que ça si on déplace les charges de l'emploi sur les prix, les prix augmentent, les consommateurs (qui ont toujours des petits salaires) achètent moins, les entreprises vendent moins, donc elles peuvent moins payer leur salaires, donc elles licencient, donc y'a plus de chômeur...

- Tais-toi imbécile, moi je suis un gars très compétent, et toi tu es bas de plafond !

- Ha ben oui vu sous cet angle....

Sauf que, ce matin, je lisais sur le site des Echos (ben oui quand on es bas de plafond faut se culturer) que les gens de L'OFCE, en se basant sur des chiffres du trésor, pensent que l'impact de la TVA Sociale va être nul sur l'emploi. créant au plus 10.000 emplois...

Par contre dans le pire des cas l'OFCE pense que ça peut faire perdre 40.000 emplois, et ça c'est un peu plus ballot.

Mais comme les gens de l'OFCE sont très compétents (et aussi très conciliants), ils ont accepté de refaire leurs calculs (avec force joie et optimisme) en reprenant les chiffres sur lesquels se sont basés les optimistes et très compétents gugusses qui nous ont pondu le projet de loi.

Et la tout de suite c'est mieux , je cite les Echos :

L'OFCE vient de refaire l'exercice en intégrant précisément les modalités envisagées aujourd'hui (ce qui n'était le cas d'aucune simulation du Trésor en 2007). L'étude n'est pas totalement achevée, mais il en ressort que la réforme créerait au mieux 48.000 emplois d'ici à cinq ans et en détruirait 16.000 dans le pire des cas.

Youpi, on a sauvé les travailleurs ! les 10% de chômage sont loin derrière nous, et faisant payer tous les français beaucoup plus sur ce qu'ils consomment, on va créer au mieux 48.000 emplois et au pire n'en perdre que 16.000 !

ça c'est de la bonne nouvelle qui va changer notre vie (en particulier celle des potentiels 16.000 personnes qui peuvent potentiellement perdre leur job) !

Je suis content d'être bas de plafond, parce que sinon, je crois que je déprimerai

en attendant : je suis heureux !


Didier Benureau - J'suis heureux par alcyon12