La revue de stress de Lolobobo

Une revue de blogs, des audiobooks, des calembours à deux balles, et les des chroniques par un blogueur quadragénaire,père de famille, provincial, non influent et complètement à l'Ouest
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Entries for Mot-clé "politique"

Fil des billets Fil des commentaires

La politique à la plage

, 19:07

Il ne faut pas être trop optimiste en matière de météo, cependant il y a quelques heures, un météorologiste a la radio annonçait une semaine plutôt clémente.

dans la foulée, Slate publiait aussi une carte de la météo des plages, mais une carte de la météo politique, pour celles et ceux qui souhaiteraient choisir leur station balnéaire en fonction des choix au dernières élections de ses habitants.

carte.jpg

Pour choisir une pataugeoire a la couleur de vos opinions politique je vous invite a aller consulter la carte de Slate

une fois sur le sable, les militants de tout poils devront choisir ses accessoires en accord avec leurs opinions

Le militant UMP poura par exemple chausser de magnifiques tongs UMP (il paraitrai que cette année, le parti proposerai aussi des bouées)

tongs.jpg

le Militant socialiste pourra pour sa part se procurer auprès de la boutique du parti un magnifique parasol (je pense qu'il y a une tentative d'éviter de voir les militants passer du rose au rouge)

parasol.jpg

Pour sa part, le sympathisant FN pourra enfiler un magnifique string (on sent bien un message subliminal qui nous dit que ça risque de nous gratter au niveau du c... a un moment ou un autre)

string.jpg

bref je vous laisse à votre shopping de plagiste improbable sur le site de planet.fr

cependant si je peut me permettre un dernier conseil faites attention aux coups de soleil comme nous le rappelle en musique ce mini site proposé par un marchand de crème solaire

ouch.jpg

Après, comme d'hab, je dis ça, je dis rien

Aviez vous lu aussi

va donc, eh patate !

, 09:03

Avec 3 224 600 de chômeurs, il est sur que celles et ceux qui souhaitent résoudre le problème de l'emploi ne vont pas manquer de boulot...

Ça fait des années que le chômage augmente, tant et si bien que quand on entend 3 224 600 on n'y fait même plus attention (on espère juste qu'on ne les rejoindra pas), c'est beaucoup (beaucoup trop même) mais on ne se le représente pas.

Enfin jusqu’à aujourd'hui.

Martin Vidberg (le dessinateur du Blog l'Actu en patates) vient de produire un dessin avec 3 224 600 patates (une par chômeur), c'est à voir sur son blog et ça permet de se rendre compte de l’ampleur du phénomène.

Impressionnant, et inquiétant

patates.gif

Le dessin est ici

Notre Europe ?

, 08:48

C'était en 1990.

Nous étions avec quelques copains, et nous avions eu notre première «vraie» discussion politique. la chute du mur quelques semaines plus tôt, les images de ces familles qui se retrouvaient après des dizaines années de séparation. les embrassades, les Trabants dans Berlin, et les concerts de violoncelle...

Le monde avait changé, et nous avec

Nous ne serions plus jamais pareil, nous serions Européens

Si un pays coupé en deux pendant des années par un mur pouvait en une nuit se réunir. si des brèches s'ouvraient dans les barbelés si on pouvait imaginer que de icônes du rock puisse devenir ministre, c'était un signe. nous bâtirions l'Europe.

Pas celle de nos grand pères construite sur la peur, l'acier et le charbon. pas celle de nos père qui parlait d'économie.

Non une Europe nouvelle, ou les murs ne serviraient a rien, qui s'étendrait de Brest à Brest, L'Europe des européens...

Nous serions Européens.

Bon

Et puis le temps a passé. et finalement l'Europe des Européens se construit (trop) doucement. oui, il y a une monnaie unique, oui, il y a banque centrale, oui la commission Européenne tire les oreilles des mauvais élèves de l'économie en les rattrapant pour éviter qu'ils tombent.

Mais la on parle d'argent, de structure, pas d'humains.

L'Europe agit

Mais elle manque d’âme

Tout cela reste très économique ; Fâce a ces grosses macines administratives, un grec ou un espagnol qui subit de plein fouet un plan de rigueur ne se sent pas européen, il se sent victime de l'Europe.

Et depuis quelques mois on entend ça et là des voix qui s’élèvent chez certains politique partout sur le continents qui veulent revenir a des choses plus simple, moins grandes. l’extrême droite nationaliste siège au parlement en Grèce. les politiciens flamands ressortent leur idée de scission de la Belgique, en catalogne les séparatiste se font entendre. et en Écosse, certains ce demande s'il ne serait pas bon de quitter le royaume-uni.

Et l'Europe ?

Nous voulions être Européen, mais peut être cela nous semblait il si naturel que nous n'avons rien fait pour construire notre identité commune.

europe.jpg

après, je dis çà, je dis rien

il y a encore du boulot

Les chats devraient se méfier des souris

, 18:24

C'est une question récurrente sur le web, quel est ta pratique des réseaux sociaux ? et lesquels fréquente tu ?

Et bien a chaque fois que je teste un réseau social je me pose la question, je me dis, tiens google+ pourait me proposer une nouvelle expérience de la recherche, facebook, c'est vachement bien pour echanger avec la famille et le copains, twitter, c'est top pour avoir des réponses en temps réel.

Et puis au bout d'un moment je fini par utiliser chacun de ces machins pour faire un peu tout ça.

C'est ainsi que cette après-midi, grâce a Pascal sur Facebook j'ai découvert Tommy Douglas un homme politique canadien né en 1904 et mor en 1986, qui fut l’initiateur de l'assurance maladie canadienne. (accessoirement il fut aussi le beau père de Donald Sutherland, mais ça n'a rien a voir avec ce billet...)

Bref en 1944 Tommy Douglas fit un discours ou il racontait une bien belle histoire : Mouseland

Si tu a 5 minutes a perdre (ou pas) je t'invite a regarder le joli petit dessin animé qui a été réalisé à partir du discours.

Je te laisse, il faut que j'aille fabriquer une grosse tapette.

après , je dis ça, je dis rien

Le changement... c'est médiatiquement

, 08:50

Hier matin a la radio, ça parlait défilé et garden party de l'Elysée... enfin pas garden party, ouverture des jardins, ou je ne sais quoi...

De toute façon on s'en fout un peu

enfin moi je m'en fout

Le fait est que hier matin le journaliste expliquait que la sauterie champêtre et élyséenne serait pour le nouveau président l'occasion de «S'expliquer sur sa vie privée ...»

Ha bon ?

Un président ça doit s'expliquer sur sa vie privée ?

Mais s'expliquer de quoi au fait ?

Alors que j'étais en train de rapidement me demander si le Président Hollande avait cédé à des frasques félixfauriennes ou billclintoniennes et si j'étais passé a coté d'un truc qui allait faire causer la presse pendant u moins un an, le journaliste a rajouté : «... concernant le tweet de soutien de sa compagne à Olivier Falorni»

Ha oui, c'est vrai c'est un gros scandale çà, houla, il nous faut bien 2 mois de bavardages sur 140 caractères, je suis con moi j'avais oublié que c'est la faute à Valérie Trierweiler si Ségolène a loupé son entrée à l'assemblée (ben oui tous les abonnés au compte twitter de Valérie habitent à la Rochelle alors forcement ça fait de l'impact ce genre de tweet), et c'est à François hollande de nous l'expliquer (La preuve à la maison quand ma femme tweete, je publie un communiqué de presse pour expliquer ce qu'elle a voulu dire... quoi , pas vous ?)...

Comment dire

On s'en fout un peu quand même non, il n'y a pas des choses plus importantes que vous voudriez savoir sur le président que ce qu'il pense de twitter et de l'utilisation qu'en fait sa compagne ?

Et ben non, pour les journalistes c'est vital

Parce qu'a partir d'un tweet, on peut broder écrire une histoire, imaginer des intrigues, des histoire de jalousie, et de coup bas entre les prétendantes du monarque.

J'ai juste un peu l'impression que les journalistes sont passés du rapport des faits et de l'analyse politique, à la collection Arlequin.

Sans doute est ce plus vendeur.

D'un autre coté j'ai l'impression qu'au cour des deux dernières décennies, les politiques ont essayé de donner d'eux une image plus «populaire» à travers la presse people. se metant en scène en famille, jouant les parents formidable à scooter avec leur progéniture, au bureau avec femme et enfants, ou avec leurs petits enfants sur la plage en baskets...

Je suis sans doute vieux jeu, mais a mon avis la place d'un politique n'est pas dans la presse people, mais sur le terrain des idées et de l'action.

Si on veut revenir à une politique normale, il va peut être falloir s'occuper d'autre choses que de Twitter et des petites phrases.

Il y a sans doute suffisamment de boulot pour redresser la nation et d'informations dont il faut rendre compte pour que les politiques et les journalistes ne se noient pas dans des considération futiles sur les pseudos histoires personnelles...

Qui finalement n’intéressent personne

quoi que ...

LongoriaParker.jpg

si tu veux vraiment de l'actu people, Eva Longoria et Tony Parker pourraient se une réconcilier

Bon maintenant on peut parler parler des licenciement chez Peugeot, de la réforme du système éducatif, des compagnies pétrolière qui récupérent des licences d'exploration et de plein de truc sur lesquels l'avis de politique m’intéresse vraiment ?

Après, bien sur, je dis ça je dis rien...

- page 2 de 19 -