Skip to content

Le Blog, ça va super marcher !

Je fais partie de ces millions de français qui le samedi matin bravent la tempête de l'automne, le blizzard de l'hiver les pollens du printemps et les étés caniculaires pour aller faire leur courses au supermarché.

Bien entendu, comme tous mes congénères affamés, je passe (au moins) une heure a faire ma liste de courses avant de partir, que je m'empresse d'oublier avant de prendre la route pour me rendre avec empressement aux portes de ce temple de la consommation.

Passé les porte du saint des saint, pris par le bruit, emporté par la foule qui me traine et m'entraine, m'écrase contre les autres ... bref, aveuglé par les promos sur la saucisse fraiche, le Pq en lots de 12, le shampoing à deux pour un, et le poulain à 4 contre un dan la troisième. Assourdi par les cris des lutin menaçant leurs géniteurs d'un appel à SOS enfants battus s'ils disent non à l'achat d'une Wii. Exténué par la charge du putain de chariot aux roues coincées. je hère perdu dans les allées de l'Hyper.

Heureusement pour mon ame perdu, les vestales du réassort de gondole, et les grande prêtresses du terminal électronique de paiement (injustement nommées par la plèbe, chef de rayon et caissières) me permetent de trouver ma voie (mais il faut d'abord me couper la tête). et de m'en sortir non seulement vivant (c'est déja bien) mais en plus avec de quoi nourrir les miens.

Merci merci, Hosanna, Alléluia soyez remerciées mille et mille fois encore Ho grande mamamouchettes de la grande distribution.

et pourtant, non, malgré le fait qu'hebdomadairement elles sauvent la vie à des milliers d'affamés par leur simple présence, nombre de client, n'ont pas un mot, pas un bonjour, pas un sourire pour les employés des Hyper, certains vont même jusqu'a téléphoner devant elles sans même les regarder, un peu comme si elle faisait partie de la PLV ou du décor du magasin. d'autre les tiennes pour responsables de tous les maux de la grande distribution.

Pensez un instant à un truc: quand pour vous, la caissière est la seule représentante du magasin que vous verrez de la journée, rappelez vous que vous êtes au moins le centième client qu'elle supporte : alors, faite un truc tout bête quand vous arrivez en caisse , souriez, dites bonjour et essayez d'être le moins pénible possible.

Car si vous savez comment vous voyez les petites mains de la grande distribution, leurs blogs peuvent vous montrer comment elles vous voient...

qu'elles soient chef de rayon, ou caissière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.