Skip to content

Madame Figaro manque de classe…

Madame figaro est un journal féminin.

Mais Madame Figaro est aussi le nom d'une institutrice qui tient un blog ou elle parle de sa classe, d’éducation, bref de sa vie d'instit.

rien a voir donc

Pourtant, il y a quelques temps cette brave dame a reçu un courrier d'une société d'avocats qui bosse pour le journal le Figaro, lui demandant expressément de changer le nom de son blog, «La classe de Madame Figaro» sous le prétexte que comme c'est un support d'information, le nom pouvait prêter à confusion avec la publication féminine du groupe.

On ne sait jamais, quelquefois que se soit un journal qui cible surtout les cruches, incapables de rendre compte qu'elles ne sont pas sur le site du groupe de presse mais sur un blog scolaire.

Et pourquoi pas non plus lui demander de changer de nom à cette brave dame.

Korben explique tout dans son billet, Madame figaro, qui a rebaptisé son blog «les chantiers de l’apprentissage» pousse un coup de gueule, les internautes vont en causer sur la page du journal de midinettes de droite, et d'après le billet du jour il semblerait que les avocats reviennent à la raison en se disant qu'un sympatique blog d'instit leur fera sans doute moins de mal qu'un bad buzz sur les réseaux sociaux.

Ils n’ont vraiment que ça a foutre, il ferait mieux d'aller chercher des poux a ce jeune musicien Autrichien qui détourne le Nom de leur (vénérable) journal pour un soit disant opéra-bouffe qu'il vend partout de part le monde

Enfin, je dis ça, je dis rien

1 thought on “Madame Figaro manque de classe…

  1. lucia mel

    Le Figaro... le journal français le plus ancien (à défaut d'être le plus lu), à l'origine satirique et révolutionnaire, inspiré du personnage de Beaumarchais. Oui, quelle honte (mais aussi : quelle pub pour le blog !) qu'ils aient cherché noise à Madame Figaro ;)))

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.