Skip to content

Deux outils pour expliquer la #dyslexie en moins d’une minute

Ami lecteur, tu connais mon handicap et mon militantisme (qui me poussent même parfois jusqu'à la mauvaise foi, je te le concède) concernant la dyslexie.

dydalone.jpg

C'est un sujet sur lequel on me pose beaucoup de questions et on me fait beaucoup de remarques.

Plusieurs fois par semaines j'entends :

  • Comment ça marche ?
  • Comment un dys lit-il ?
  • C'est quoi la différence entre un dys et une personne normale ?
  • Bon pour de vrai, de toi a moi, en fait le concept de dys, c'est une invention des gens cons comme des manches, ou trop fainéants pour apprendre à (lire / écrire / compter / parler,.) bien...

Je comprends que soit difficile à comprendre, en particulier dans un pays ou nous avons la croyance collective d'être tous les fils spirituels de Descartes, Pascal et Victor Hugo (alors qu'en fait notre plus grand point commun c'est de hurler « on est des champions » en cherchant des tutos broderie du Youtube

Il y a quelques mois, deux chercheurs de Rennes ont fait une découverte capitale ; La dyslexie pourrait venir d'un manque de synchronisation des yeux (je te laisse lire l'article) et c'est vrai que vue de l’intérieur, c'est un peu ce qu’on ressent : On a l'impression que l’œil va plus ou moins vite que le cerveau, ou que la main écrit trop ou pas assez vite par rapport à nos pensées)

C'est très dur d'expliquer la dyslexie à quelqu'un qui n'en souffre pas, l'idéal serait de pouvoir le montrer.

Heureusement le grand Ternet mondial propose des projets assez géniaux pour vous faire rentrer dans la tête des dys. Depuis quelques années j'utilise un chouette outil développé par Victor Widell : Dsxyliea.

C'est une page internet qui te permet de comprendre ce sentiment, souvent exprimé par les dys, que les « lettres se mélangent » pendant la lecture.

dydalone2.jpg

va donc essayer, c'est intéressant.

Et ce matin je viens de découvrir une affiche réalisée par la graphiste canadienne Alexandra Mercier pour l'antenne de l'association internationale contre la dyslexie en Ontario.

Affiche de leximercier sur behance

J'adore (d'autant que je découvre le terme épellation que je n'ai pas l'occasion d'utiliser tous les jours)

Je dirais bien que cette découverte tombe au poil... Mais vous me traiteriez de dys 🙂

Après, comme toujours, je dis ça, je dis rien.

1 thought on “Deux outils pour expliquer la #dyslexie en moins d’une minute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.