Skip to content

La primaire sur un plateau (de fromages)

Ces derniers jours Il n'est pas un article de presse ou un billet de blog où, entre la poire et le fromage, on nous serve un petit morceau de primaire socialiste.

c

Certains, souhaitent nous proposer un pavé corezien, la où d'autres marquent une préférence pour l'Edam.

Il y a les amateurs de pâtes dures et d'autres de pâtes molles.

Les électeurs ont été attentifs aux positions sur l'atome, Les conditions de travail dans les ports qui cherchent leur salut, sur les substances à fumer,...

Cependant au terme du repas des primaires, il faudra choisir entre fromage et déssert, et privilégier le vieux lille au Flamby ou au brie préférer les spécialités de Hollande

En espérant que les blogueurs militants qu'ils voient leur favoris atteindre le mont d'or, ou pas, garderont un brin d'amour pour le vainqueur, et n'en feront pas un fromage.

c

Et qu'ils loueront plutôt saint-Marcelin et saint-Félicien pour qu'ils protègent le candidat désigné par les urnes de tomber de selle en marchant sur les crottins aussi puants que des trous du cru qui risquent de jalonner les chemins de la campagne.

Dans tous les cas cette primaire si elle a su mobiliser, a aussi montré qu'à droite tout espoir de choisir un candidat de manière démocratique a fondu.

On risque même de retrouver dans les maréchaux de campagne des porteurs de t-shirt amateurs de l’hospitalité des petits-suisses des vertes vallées de gruyère

Mais je ne voudrais pas en faire une tartine, ne prenez pas ce billet qui rie pour un coup vache 😉

6 thoughts on “La primaire sur un plateau (de fromages)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.