Skip to content

Ensemble créons une secte apocalyptique !

La semaine dernière en regardant la télé, je suis tombé sur une de ces émissions qui nous abreuvent de scénarios de fin du monde pour la fin de l'année...

bon

encore faut il faire confiance au Mayas

et j'avoue qu'un peuple qui a un nom d'abeille de dessin animé çà me fait plutôt pas sérieux pour des informateurs chargés de nous filer un tuyau sur un des événements les plus important de l'histoire de l'humanité.

Bref

mais quand même, en admettant qu'ils aient raison, nous sommes aujourd'hui à deux jours de la fin du dernier Été de la planète...

...Enfin, il y a un an on était a deux jours de la fin du dernier Été de la planète (parce que cette année, il n'y a pas eu d’Été, mais je m'éloigne du sujet)

tout ça pour dire qu'on ne peut jurer de rien (en plus c'est pas beau de jurer)

et comme on ne peut jurer de rien, pourquoi ne pas imaginer que les autres tarés au nom d'abeille, pourraient avoir raison, et que l'on soit a l'aube du crépuscule de la race humaine. (classe comme formule is'nt it ?).

Ce qui m’amène a me dire, que mine de rien il se pourrait qu'il ne nous reste que 3 mois pour accomplir notre destiné et nos projets !

je jette donc un œil a ma liste des «10 choses à faire avant de mourir»...

...Quoi ? tu n'a pas de liste de 10 choses que tu voudrais faire avant de mourir ?

... ben tu devrais, c'est toujours amusant.

En plus, si les copains de Willy le bourdon ont raison, tu peux te simplifier la liste en mettant des trucs qui vont pas trop bouleverser ton planning, du style «penser à nourrir le chat», «payer le troisième tiers provisionnel», ou des grosse conneries qui resteront sans conséquences puisque notre rendez-vous avec la grande faucheuse est dans moins de 100 jours par exemple «voter Copé à la présidence de l'UMP», «déguiser Charb en cochon et l'envoyer en week-end à Kandahar», «faire l'éloge des qualités d'acteur de Jean D'Ormeson»...

soyons fous, faisons dans la démesure.

Mais je continue à m'éloigner de mon sujet, je disais donc en point N°8 de ma liste des «10 choses à faire avant de mourir», il est inscrit : Devenir le gourou d'une secte apocalyptique

Soyons pragmatique, trouvons d'abord un nom, et pourquoi pas : «le mouvement Mambalekouyiste»

Soyons organisés, autant définir dès a présent qui peut adhérer au mouvement !

  • Les hommes : de préférence vieux, sans héritier (ou nouveau résident belge) , près a adopter le fondateur de la secte (ou a faire un don substantiel au coordonnées bancaire que je leur indiquerait, qu'il m'excuse par avance si je ne leur envoie pas de reçu de déduction fiscale, si tout se passe bien dans les 90 jours à venir, il n'auront pas de déclaration de revenu à faire au printemps prochain...)
  • Les Femmes : de préférence jeunes, à forte poitrine et prête à s’offrir corps et âme (de préférence corps quand même) au fondateur de la secte
  • Les gnous : (et pourquoi pas d'abord, c'est pas parce qu'on est une secte qu'on doit être sectaire)

le décorum... J'ai remarqué que tout mouvement religieux digne de ce mon se dotait généralement d'une espèce de grand bouquin, relié avec plein de mots dedans qui racontait l'origine du monde, le casting, les exploits des prophètes et tout le tralala. personnellement je pense que je vais plutôt faire ça sous forme de livre numérique disponible sur l'Appstore, et vendu au prix modique de 6€66cts (il n'y a pas de petits profits).

Mais comme je suis bon (comme tous les -charlat... prophètes), je te livre gratuitement et en avant première le premier chapitre du grand livre de Mambalek :

---

terre-europe.jpg

La Genèse

Lundi

Le premier jour c'était lundi. Dieu était seul à l'atelier et il se dit que pour bosser ce serait plus agréable que se soit propre. Il pris un balais, Il balaya la poussière, il en fit un tas, et lava a grande eau.

La poussière et l'eau se mélangèrent et formèrent une boule, et comme il ne savait pas trop qu'en foutre, et qu'il ne voulait pas avoir l'impression de ne rien avoir fait de sa journée, il décida que se serait sa première création, il nomma le machin la terre et partit se coucher.

Mardi

Mardi Dieu pris confiance que l'avenir commercial de sa boule d'eau et de poussière était très limité, il eu l'idée d'en faire un support de culture. Il foutit deux trois moisissures dessus, les arrosa , l'eau ruissela sur la boule. Ça ne servait toujours pas à grand chose, mais c’était joli, il se creusa un peu la tête pour trouver un nom vendeur, il appela les machin qui poussait, des plantes, et l'eau qui ruisselait, la mer.

Puis il partit se coucher.

Mercredi

Mercredi Dieu se dit que pour faire quelque chose de viable avec sa «terre» sa «mer» et ses «plantes», il avait peut être intérêt a s'entourer d'un personnel compétant, il réuni quelques divinités mineures à qui il donna la responsabilité du service «recherche et développement», et quelques démons peut recommandables a qui il confiât le «service Marketing»

Jeudi

Le service «recherche et développement» créa plein de petit trucs rigolos, qui rampaient, marchaient, grimpaient, sautaient. le «service Marketing» appela cette gamme de produits «les animaux», et leur donna des nom aussi divers que «le chien», «le chat», «le serpent», «le singe», «le kangourou», le «cacatoès» et le «sarcoramphus papa»! Tout cela était fort amusant et Dieu se félicita d'avoir une équipe aussi efficace pour le seconder.

Puis il partit se coucher.

Vendredi

Le matin, il trouva une petite boite sur son bureau, les gars du service «recherche et développement» y avait déposé deux petits objets dotés de 4 membres qui semblaient être les modèles mâle et femelle d'une nouvelle espèce d'animaux. les types du «service Marketing» les trouvèrent trop top génial et les appelèrent «les humains».

Au cours de la journée, il les mirent sur la terre, mais ils ne représentaient que peu d’intérêt (par rapport à la magnificence du gnou par exemple).

Dans l’après-midi, les gars du service «recherche et développement» se dirent qu'ils pourraient leur trouver un truc que les autres animaux n'avaient pas, et il se mirent à chercher quoi.

pour sa part Dieu partit se coucher.

Samedi

En montant a son bureau, Dieu croisa un type du service «recherche et développement» qui lui dit qu'il planchait avec ses collègues sur quelques concepts géniaux mais que ça prendrait un peu de temps. 5 minutes après un gars du «service Marketing» lui annonça qu'il savait ce qu'il manquait aux humains : des passions, il se fit fort d'expliquer à Dieu, que ce n'était pas trop dur à inventer et que le nouveau stagiaire du marketing pourrait s'en charger plus vite que tous ces branleurs du service «recherche et développement».

Le soir il posa sur le bureau de Dieu une boite avec plein de passions à l’intérieur, chacune d'entre elle avait un nom ultra stimulant qui finissait en «Isme» : «le communisme», «le capitalisme», «le bouddhisme», «le christianisme», «le féminisme», «l'islamisme», «le judaïsme», «le catholicisme», «le léninisme», «le taylorisme», «le marxisme», «le dadaïsme», «le machisme», «l'impressionnisme», «le racisme», «le fascisme»,«l'individualisme», «le consumérisme», «le collectivisme», «lecanaldesuezetsonisme», et autres néologismes...

chacun de ces machins était très joli et scintillant, Dieu en resta sur le cul, se félicita de la créativité de son service marketing et décida que le lendemain se serait relâche pour tout le monde.

Dimanche

Dieu était seul dans son usine, il se dirigea vers sa Terre et regarda, il aperçu que c'était une belle journée, un doux soleil baignait la terre, et tous les humains étaient à la plage.

Il les envia un peu.

Puis finalement il se dit «Ils ont bien raison d'aller à la plage, je vais les rejoindre, et tant qu'a faire, je vais prendre la boite a «-isme» avec moi, ça leur fera une surprise»

Arrivé sur la plage il chercha un endroit ou poser sa serviette

Ce n'était pas simple il y avait du monde.

Puis il ouvrit la boite a «-isme» et donna aux uns et aux autres les jouets scintillants qu'elle contenait.

et là....

Ce fut le bordel, chacun essayait de parler plus fort que son voisin, et lui assénait sa vérité, le contredisait, l'empoignait, l’engueulait...

Dieu, n'en revenait pas

Excédé par le bruit et la fureur il hurlât de sa voix divine «Cassez vous tous !»

Et la foule s’éparpillât aux quatre coins de la terre

Dieu était épuisé, il rentra chez lui et partit se coucher

Lundi

En rentrant dans son bureau, Dieu se dirigeât vers la terre, et le mélange des «-ismes» avait créé un bordel sans nom, il s’arracha un peu les cheveux et se dirigeâta l'air abattu vers son bureau.

Sur sa table de travail il trouva une grande caisse dans laquelle les types du service «recherche et développement» avaient déposé les prototypes sur lesquels ils avaient bossés à la fin de la semaine précédente, chacun d'entre eux avait des noms pas marketing du tout : L'amour, l'écoute, l'attention, la fraternité l'amitié, ou encore la compassion...

...Par contre il comprit tout de suite que çà pourrait facilement compenser les méfaits de la boite a «-isme» s'il s'empressait de les livrer aux humains.

Il parti donc à leur rencontre. et se dirigea tout de suite vers la plage ou il les avait vus la veille.

Sur la plage il ne restait qu'une poignée d'humains.

Ne sachant commet rencontrer tous les autres, il leur laissa la lourde caisse qu'il portait.

Et il comprit une chose : pour réussir une entreprise, peut importe la qualité du service marketing si on n'a pas un très bon service logistique et SAV derrière...

Voilà voilà...

Est ce vraiment nécessaire que je rajoute que les quelques malheureux crétins restés sur le bord de la plage avec le super contenu de la caisse se font depuis régulièrement casser les pieds par les tenants des «-Ismes» de tout poil ?

Après, je dis ça, je dis rien !

...Et puis de toute façon il faut que je te quitte : on m'attend à la plage.

PS : je fait au passage un grand merci à Romain et Elooooody qui hier m'ont gentiment, innocemment et respectivement donné l'idée du prophète et de la boite a «-isme».

11 thoughts on “Ensemble créons une secte apocalyptique !

  1. MHPA

    Merveilleuse fable ! (et pas que)
    Par contre tu diras à Dieu qu'il arrête d'aller se coucher dès qu'il fait un truc toutes les cinq minutes (soit parce qu'il est feignasse, fatigué de naissance, ou déjà blasé car il sait bien que tout ça ne sert à rien et que tout le monde va se prendre l'apocalypse sur le coin de la gueule tout ça parce qu'il a oublié de refiler un cerveau aux hommes (et c'est bien de sa faute ce crétin, aussi)), ça fait type démotivé dès le début et c'est pas trop vendeur.

    Reply
  2. pmeance

    J'ai un copain, il est balèze, il sait raconter la Génèse. Super, ta semaine de création, mais il va falloir changer le nom du mouvement: on voit bien que tu ne t'en bats pas les joyeuses, de tout ce bordel !

    Reply
  3. lolo

    @MHPA : Le cerveau pour chaque humain ça faisait trop cher à la fabrication (d’après les gars du marketing).

    @pmeance : Un peu de détachement est nécessaire et comme disait l'autre, «on est pas bien là, décontracté du gland ?»

    Reply
  4. lolo

    @Marco : Les CRS sont aussi les bienvenus dans l'ordre du bienheureux Mambalek (pour peu qu'ils soient de sexe féminin et à forte poitrine, ou milliardaire en quête d’héritiers) 🙂

    Reply
  5. se muscler

    Bein je vais être le poil pubien dans la soupe, des chercheurs ont trouvé des calendriers de Maya et Willy l'abeille allant bien bien plus loin que fin 2012 🙁 Je suis bien triste, elle me bottait bien cette secte...

    Reply
  6. La CdM

    Voyez la puissance de ce nouveau prophète : il utilise le verbe foutre au passé simple, conjugaison qui ne sera licite dans le dictionnaire de l'académie qu'en septembre 2016. Une seule erreur, mais négligeable, une terminaison impensable : on ne dit pas "il foutu" mais on dira en 2016, "il foutit".

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.