Skip to content

Adopte (plutôt) une vache

Tu vas me dire que mon titre est tout pourri parce que Pluto est un chien, et que la vache c'est Clarabelle. mais méfie toi, comme je suis de mauvaise humeur ce matin je risque de t'envoyer paitre au pays des Jedis et castors juniors!

Bref, comme de nombreux Français, je bosse à la maison.

tu trouveras sur le web toute une littérature sur le sujet avec des pour et des contres.

Dans la série des pour, il y a la disponibilité qu'on peut se donner, et la possibilité qu'on a de choisir l'heure à laquelle on bosse.

Tiens, par exemple, pour moi dont une grande partie du boulot consiste à développer des applications web, le matin est un moment super agréable pour bosser.

  • Tu commence par te faire un café (ou un thé),
  • Tu t'installe a ton bureau
  • et tu alignes tes premières lignes de codes , au calme dans une maison silencieuse.

Je n'irais pas jusqu'a dire comme certains intégristes que «le code est de la poésie» mais il y a un immense sentiment de plénitude et de sérénité qui enveloppe l’âme quand l'esprit les doigt vagabondent sur le clavier pour donner naissance à une vue de l'esprit, et que dehors dans le silence l'aube commence à poindre à l'horizon...

jusqu’à ce que tu entende dans la maison un pas précipité et qu'un chat surgisse sur ton clavier (généralement au milieu d'une boucle do-while) pour réclamer des caresses

  • que tu t'exécute
  • et que tu le repousse
  • en essayant de retrouver le fil de ton raisonnement

là tu peux bosser à nouveau

Horace

jusqu’à ce que tu entende dans la maison un pas précipité et qu'un chat surgisse sur ton clavier (généralement au milieu d'une boucle for) pour réclamer des croquettes

  • tu te dis à cet instant que finalement ce n'est pas grave, car c'est l'heure de ton second café.
  • tu vas donc à la cuisine,
  • tu nourris le chat,
  • tu te sert un café,
  • tu retourne à ton bureau cependant que le chat bâfre.

phil

et tu te remet en connexion spirituelle avec les l'univers des expressions régulières et de l'algèbre de Boole

jusqu’à ce que tu entende dans la maison un pas précipité et qu'un chat surgisse sur ton clavier (généralement au milieu de l'écriture d'un point d’arrêt) pour te suggérer de manière impérieuse de lui ouvrir la porte d'entrée pour qu'il aille au choix, soi pisser un coup soi courir la minette

  • Tu sent alors que ta sérénité de développeur fond comme celle d'un moine bouddhiste au moment de l'asseau des forces militaires chinoises,
  • comme le moine bouddhiste tu pense à l’immolation (mais toi tu penses plutôt à celle du chat),
  • tu vas jusqu’à la porte d'entrée,
  • que tu ouvres au félin félon,
  • et enfin il se barre.

et tu essayes de revenir à ton boulot

  • tu lances un test de ton fichier de travail,
  • tu obtiens plein d'erreurs de compilation,
  • tu maudis le chat,

PICT0002

et tu te dis

«j'aurais mieux fait d'adopter une vache, tant qu'à perdre autant de temps le matin, J'aurai eu du lait frais...
et j'aurais pu en donner une coupelle au chat»

Après je dis çà, je dis rien

17 thoughts on “Adopte (plutôt) une vache

  1. lolo

    @kalondour : Il faut déjà :

    • qu'elle sorte de l’étable
    • Qu'elle ouvre la porte de la maison (et elle a pas les clef)
    • donc qu'elle casse une fenêtre
    • qu'elle grimpe par la fenêtre
    • qu'elle escalade l'escalier
    • et qu'elle monte sur le bureau....

    ça me laisse le temps de la voir venir
    😉

    Reply
  2. lolo

    @marco:
    çà avance pas mal et puis en plus la je deviens un dieu de la lecture des rss atom et rdf.

    par contre c'est du PHP donc il y a des latences

    j'ai beaucoup joué avec ton flux d'ailleurs j'y ai découvert la joie combinée des balises purl et des CData.
    tu m'as beaucoup appris 😉

    et puis le chat a sauté sur le clavier 😉

    Reply
  3. Marco

    Je sais ce que c'est :
    - je bosse souvent à la maison
    - j'ai aussi 2 de ces saloperies à griffes dont un blanc et noir identique à la photo... L'autre est tout blanc. Quelle plaie...

    PS : j'veux bien être bétatesteur.

    Reply
  4. StefG

    Pareil, sauf que ma poésie se cantonne à balancer l'objet de la récidive du 4ème, parce que ça commence à bien faire.
    (ce qui ne décourage que moyennement l'effroyable boule de poil dont la folie hante par intermittence le regard, va savoir pourquoi)
    Très joli billet, dans lequel je reconnais ce sentiment de plénitude et d'approfondissement intensifiant de trop brefs moments.

    Reply
  5. Hiéléna

    Pour la troisième problématique (c'est à dire le faire sortir), tu as pensé à la chatière ? C'est pratique.
    J'ai un chien (dog allemand : plus proche du veau en taille que de la vache), et comme il est fugueur, je dois être la seule personne qui promène son chien dans son propre terrain !

    Reply
  6. lolo

    @stef : oui il y a une sorte d'équilibre et de plénitude dans le temps de la création

    @Hiéléna: certes mais j'ai un proprio qui verrait d'un fort mauvais œil que je lui prenne ses portes a coup de scie sauteuse 🙂

    Reply
  7. jeux pour tous

    Bon je comprends la situation, mais ça te fait un peu de compagnie, moi aussi je bosse à la maison et une fois ma femme partie, je n'ai plus aucun contact avec personne, des fois je me dis que j'apprécierai bien qu'un chat saute sur mon clavier (mais pas trop souvent quand même) 🙂

    Reply
  8. lolo

    @lucrecia : en mettant la dernière photo du post, j'ai pensé à toi en me disant que tu aimerais surement voir a quoi ressemblent les vaches dans nos campagne (quelquefois que tu ais des envie de balade sur le vieux continent) 😉

    Reply
  9. Lucrecia Bloggia

    Il est vrai que dans mon cas, le meilleur dépliant publicitaire de voyage devrait contenir des photos de vaches! ;¬D

    C'est drôle, parce que pas plus tard que le weekend dernier, j'ai photographié une belle vache blonde platine (que j'ai nommée Marilyn), identique à celles sur ta photo!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.