Skip to content

L’heure du goûter…

Midi approchait, j’étais en voiture. Je devais aller chercher miss zyeux jaunes.

A la radio la journaliste annonce une fusillade à Paris et commence une interview, et son interlocuteur annonce que c’est dans les locaux de Charlie Hebdo.

l’interviewé est prudent, il n’a pas tout vu, il est sobre dans sa description, oui, deux personnes de la rédaction de Charlie Hebdo sont venues se réfugier chez lui, oui ils sont choqués, non, il n’en sait pas plus.

Je suis devant l’école miss z’yeux jaunes me fait signe je lui souri.

Elle rentre dans la voiture. Je démarre

Arrivé à la maison, un déjeuner à préparer, dans une heure il va falloir déposer miss Zyeux jaunes à son cours de dessin, son frère va rentrer du lycée...

Bref un mercredi comme les autres

optimized_1_.jpg

Comme les autres Sauf, qu’on a tiré des coups de feu à la rédaction de Charlie Hebdo.

Ne pas allumer la radio

Aller déposer miss zyeux jaunes à son cours de dessin, revenir au bureau.

Twitter vomit son flots de messages à un rythme effréné. Isabelle me regarde et m’annonce 8 blessés graves, onze morts dont Charb, Tignous, Wolinski, Cabu et 2 policiers…

« je suis Charlie » commence à apparaître partout sur le web, à remplacer les bannières et les Avatars, tous ceux que je croise quotidiennement sur la toile semblent prendre le deuil, se révolter s’indigner, s’affoler...

Il y a dans l’air des air de 11 septembre, on a tué des clowns, des journalistes, des amuseurs.

Et pourtant, les Clowns ne peuvent pas mourir, la plume et plus forte que le glaive, et j’ai comme une envie de pleurer.

Et l’après midi passe, file, et miss zyeux jaunes revient de son cours de dessin.

C’est l’heure du goûter

L’heure des tablettes de chocolat et des verres de jus de fruit. L’heure des dessins annimé et des émissions pour enfants.

Miss zyeux jaune prends son goûter en me demandant pourquoi on peut vouloir tuer des dessinateurs alors qu’ils ne font que raconter que des histoires drôles (il faut comprendre, miss zyeux jaunes en est à Asterix et au Scrameustache en matière de BD)

Elle partage son attention entre la réponse qu’elle attend et que je ne sais lui donner et l’émission qu’elle regarde.

Et la je réalise…

Je réalise que quand j’avais son age, à l’heure du goûter le mercredi. Sur l’écran j’aurais regardé Cabu, caricaturant une animatrice de télé, qui jamais au grand jamais n’aurait eu l’idée de l’abattre pour celà…

Et Je réalise que, trois imbéciles d’extrémistes qui ont cru tuer un ennemi qui n’existe que dans leurs têtes folles…

ont assassiné une partie de mon enfance

les enfoirés

Prenons les plumes les stylos, les crayons, lutons encore, rions encore

B6wh7d0CUAERys__2_.jpg

tiens pour la peine, je tente une Brève à la Charlie Hebdo :

«La preuve qu'aujourd'hui encore c'est Charlie Hebdo qui a gagné contre les intégristes c'est que ce soir se sont Charb, Tignous, Wolinski et Cabu qui sont en train de s'envoyer 72 vierges.»

J'aurais tenté

optimized_2_.jpg

Je Suis Charlie

1 thought on “L’heure du goûter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.